Plaque ornementale pour la Torah

FREUND, Emil
Hanau, Allemagne, 
19e siècle
Inv.
D.95.03.007.ACIP
ancien inv.
Landau n°4
Objet cultuel
Plaque ornementale pour la Torah
Tass, טס
Dimensions :
H. 27,8 - L. 27,1 cm
Argent fondu, moulé, repoussé, gravé
Dépôt ACIP

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Description

Plaque épousant le contour du motif composé d'un baldaquin surmonté d'une couronne fermée et d'où saille la tête des deux lions qui encadrent les Tables de la Loi sur lesquelles sont inscrits les premiers mots des Dix Commandements. Au centre de la plaque, est ménagée une fenêtre pour recevoir les plaquettes au nom des fêtes. Le baldaquin est rendu avec précision : draperie, franges et passementerie. Chaîne de suspension fixée en trois points. Sous la plaque un motif de rinceaux ajouré et trois bélières ; seule une clochette subsiste. Trois plaquettes au nom des fêtes.

Marques :
Trois poinçons : fleur de lis : lettre de N et un 13 dans un ovale sous le baldaquin : garantie du XIXe pour Nuremberg ?
Inscriptions
Ex.XX, 2-17

Poinçons incohérents : faux poinçons de Nuremberg. D'après Birgit Schübel, du Forschungsprojekt zur Nürnberger Goldschmiede (Nuremberg, 2003, catalogue à paraître), le poinçon de fleur de lys est celui du maître Emil FREUND en raison de l'exemplaire similaire marqué. Attribution à E. Freund.
D'après WLG cependant, il s'agit d'une production plus tardive, typique de la fabrication à Hanau. Le moulage d'une belle qualité ressemble beaucoup à une fabrication manuelle et imite le modèle de Nuremberg