M. Salomon Reinach de l'Institut assistant aux fouilles de Glozel

BESSON, H.
Ferrières-sur-Sichon, Allier, France, 
30 août 1928
Inv.
CP/1107
Document d'archives
Carte postale
Dimensions :
H. 9 - L. 18,9 cm
Impression photomécanique
mahJ

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Description

Groupe de personnes visitant un chantier de fouilles.

Edition :
Lapalisse
Marques :
Tampons de la poste
Inscriptions
Mes chers amis, Le musée Fradin est intéressant , les très nombreux objets qui le composent paraissent authentiques. le paysage environnant est très joli, mais l'endroit où les fouilles ont été pratiquées ne l'est guère. Bonnes amitiés Louise Grolliers

Salomon Reinach (1858-1932).
Découvert par Emile Fradin en 1924, mis en fouilles par Antonin Moret en 1925, le site de Glozel a fait l'objet d'une intense controverse scientifique jusque dans les années 1970. Site préhistorique où l'on exhume des stèles gravées d'une écriture indéchiffrable (celte?) qui attire les sommités scientifiques de l'époque, Glozel a ses détracteurs et ses défenseurs. Parmi ces derniers, Salomon Reinach qui se déplace à plusieurs reprises sur les lieux pour observer les fouilles. Il rédigera plusieurs articles et essais sur la question de cette écriture et de son étrange alphabet.
L'auteur de la carte postale est sans doute une de ces touristes curieuses de savoir qui visite le lieu. la CP elle-même fait écho à la polémique intense autour de l'interprétation du lieu puisqu'elle est sans doute destinée à accréditer la thèse du sérieux scientifique de cette interprétation en montrant Salomon Reinach.