M. de Rodays/ M. J. Cornely

RENOUARD, Paul
, Cour Cheverny (Loir-et-Cher), 1845 - Paris, 1924
Paris, France, 
1899
Inv.
2010.16.001.11 a-b
Estampe
Lithographie
Dimensions :
Support : H. 51,1 - L. 34,5 / Lithographies : a) H. 22,6 - L. 16,6 / b) H. 20 - L. 27,2 cm
Lithographies sur deux feuillets contrecollés sur feuille de papier velin; feuille transparente.
mahJ

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Description

Deux planches (en haut - a et en bas - b): deux portraits, têtes d'hommes de profil vers la gauche.

Inscriptions
Sur le transparent: - En haut, "Planches séparées", typographié. - Sur la feuille : " M. de Rodays/ M. J. Cornely", typographié.
Jules Cornély, (1845-1907) journaliste français. Il fonda le journal royaliste Le Clairon qui fusionna par la suite avec Le Gaulois. En 1897, il dut démissionner pour avoir publié un article favorable à Dreyfus. Il entra alors au Figaro, puis en 1901 au Siècle. Fernand de Rodays (1845-1925), entré en 1871 au Figaro, devint en 1879 administrateur du journal, puis codirecteur à la mort de Magnard. Il finit par être éliminé par Périvier et quitta le quotidien en 1901. Dreyfusard, il sera poursuivi avec Zola. La baisse des lecteurs du journal entrainera sa démission de son poste de directeur. 76 lithographies et un dessin sur l'Affaire Dreyfus, sur 51 feuilles, d'après les dessins réalisés sur le vif par l'artiste. Paul Renouard et Louis Couturier furent parmi les artistes qui assistèrent au procès de Rennes et qui firent des dessins de nombreuses figures présentes.