Lettre manuscrite

WORMS DE ROMILLY, Berthe
Angleterre, 
1912
Inv.
MS/Fds Suzanne et Gilbert Dreyfus 1625.4.67
Manuscrit
Lettre manuscrite
Lettre manuscrite
Dimensions :
H. 21,1 - L.13,1 cm (fermé) H. 21,1 - 26,2 cm (ouvert)
Ecriture manuscrite à l'encre sur papier
mahJ, 
don des descendants de Suzanne et Gilbert Dreyfus

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Description

Lettre manuscrite sur un feuillet de 4 pages sur papier très fin de la part de LEON Berthe (née WORMS de ROMILLY) adressée à son mari LEON David Auguste. D'après les annotations de DREYFUS Gilbert (petit-fils), cette lettre a été écrite d'Angleterre où Berthe y est allée avec sa fille Henriette.
Elle fait une description du très beau paysage, entre mer et campagne, rencontré lors de ses promenades. Elle explique qu'ici, les anglais - femmes, enfants, hommes - se promènent sans chapeau. Inhabituel pour l'époque et la France. Elle était, au début, très étonnée de cette coutume.
L'année "1912" est annotée avec un crayon rouge et probablement d'une autre main mais correspond historiquement.

Mon cher Davido, Hier soir j'ai eu l'intention de t'écrire une fois qu'Henriette était couchée mais la couverture était faite et j'ai préférée me mettre au lit. Dans la matinée j'avais fait des courses puis nous avons été prendre le bain. Nous avions à déjeuner Mlle (?) avec son frère et sa sœur. Ensuite très jolie promenade à bicyclette. Le pays est très joli, très vert, beaucoup de grands arbres, des près en quantité, on se promène en haut des falaises remplies de bruyère avec vue de la mer d'un côté et de la campagne de l'autre. Ce matin nous avons fait une promenade avec une jeune fille (40 ans) qui aide la propriétaire de la pension. Ensuite notre bain. Cette après midi nous devons aller prendre le thé chez la mère (?). Nous comptons ces jours-ci aller faire des excursions en steamer (bateaux à vapeur). Il y a des départs tous les jours. Une des particularités des anglais , c'est qu'ils se promènent , femmes, enfants, hommes, sans chapeau. En plein soleil on sort sans chapeau. Au commencement cela fait un drôle d'effet. Ici tout le monde est très gentil. Il n'y a que 4 familles et on se connait très bien comme en croisière. Je t'embrasse de tout cœur. Henriette a reçu ta lettre. Ton Berthou Dis à Marie que la poudre électrique s'achète chez Pasin. On en saupoudre les affaires pour ne pas les laisser manger par les mites.