Lettre d'Henriette à sa mère après son passage de la ligne de démarcation

LÉON, Henriette
Toulouse, Haute-Garonne, France, 
Mercredi 19 mars 1941
Inv.
MS/Fds Suzanne et Gilbert Dreyfus 1625.3.122
Manuscrit
Lettre manuscrite
Dimensions :
H. 21,0 - L. 13,0 cm
Manuscrit sur papier
mahJ, 
don des descendants de Suzanne et Gilbert Dreyfus

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Description

Lettre manuscrite à l'encre bleue, d'une feuille beige recto-verso.
Henriette raconte sa traversée de la ligne de démarcation.
"J'ai eu la chance d'avoir une voiture pour passer, et n'ai pas fait 10 K à pied comme je m'y attendais. Ce dut plutot comique et à 3h, mardi j'étais de l'autre coté, je téléphonais aussitot à Toulouse ou j'entendis des cris de joie [où réside son fils Gilbert actuellement]. J'ai du passer la nuit à Loches, suis repartie hier matin pour Toulouse ou j'arrivais hier soir."
Elle s'amuse même : "La zone libre entière est prévenue de mon arrivée et j'ai de nombreuses invitations."
Elle décrit le temps passé avec ses proches et prévoit la suite de son programme pour voir tous ceux desquels elle était longtemps séparée.

Marques :
"41" au stylo bleu