Lettre d'Albert Golschild au camarade Laisant ou Paisant (?)

Paris, France, 
3 février [1913?]
Inv.
AR/0794
Document d'archives
Lettre manuscrite
Dimensions :
H. 20,8- L. 13,3 cm
Manuscrit à l'encre
mahJ

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Inscriptions
Paris 3 Février/ Cher camarade Laisant/Faisant/Paisant (?), / Boudot, Mourmant, Panneland et plusieurs autres de nos amis sont en prison depuis de longs mois et doivent accomplir encore une longue période de détention sans que rien fasse prévoir encore leur libération anticipé. Les protestations qui se sont élevées en leur faveur se sont jusqu'ici quelque peu perdues parmi d'autres sans pouvoir fixer l'attention du public. Nous avons pensé au Club anarchistecommuniste qu'il était grand temps de commencer une campagne spéciale pour nos amis et organiser dans ce but une première réunion publique. Je viens encore une fois abuser de votre dévouement en vous demandant d'être des nôtres. la date du meeting n'est pas encore fixée mais nous pensons le donner d'ici une quinzaine. Si vous nous faites le grand plaisir d'accepter d'y prendre la parole, je vous demanderai d'indiquer les jours qui vous conviendraient le mieux et je ferai le possible pour en tenir compte lors de la location de la salle. Pour plus ample informé, je demande d'autre part le concours d'Yvetôt, Delaisi, Cogny, André Girart et Musoy. la réunion aura lieu sans doute dans une salle de Montmartre. Vous m'obligeriez par une réponse rapide et je vous prie de croire, mon cher camarade, à mon dévouement. / A/ Golschild/ 2 rue de Palestine (19e).
Anarchiste (voir dossier anarchistes juifs) mort en 1974 à Paris.