Lettre

DREYFUS, Alfred
SCHIL, Rachel (copiste)
Paris, France, 
1895.01.05
Inv.
2004.27.033.003
Document d'archives
Lettre
Dimensions :
H. 17,8 - L. 11,5 cm
Ecriture manuscrite à l'encre sur papier vergé.
mahJ, 
don de Gilbert Schil

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Appartenance à un ensemble
Ensemble de lettres
Destinataire
DREYFUS, frères et soeurs
Justification de la date
Date inscrite sur la première page
Historique

Recopiée par Rachel Schil née Dreyfus, soeur d'Alfred et grand-mère du donateur.

Description

Une feuille pliée en deux, et dont les 4 pages sont couvertes d'une écriture manuscrite.
Début du texte " Prison de la Santé/ Samedi soir/ Mes chers frères et sœurs,/ vous dire mes souffrances de la/ journée m'est impossible!/ d'ailleurs, je ne le voudrais pas...".
Page 2-3: "Ah vous ne pouvez vous/ figurer tout ce que je souffre./ Quand encore on est coupable,/ quand on a quelque chose à/ se faire pardonner, il me semble/ qu'on doit accepter sans récriminer/ la punition qu'on vous/ inflige, on doit même/ trouver une certaine/ satisfaction dans l'expiation./ Mais quand on est aussi/ innocent que moi! ... quelle/ chose tragique..."
Mention au bas de la page 4: "Copie d'une lettre collective écrite/ par mon malheureux frère le lendemain de sa dégradation". (texte intégral voir dossier).

Langue
français
Bibliographie
Alfred et Lucie Dreyfus. Écris-moi souvent, écris-moi longuement... correspondance de l'île du Diable. Avant-propos de Michelle Perrot. Édition établie par Vincent Duclert. Paris, Mille et une nuits, 2005.