Lettre

DREYFUS, Mathieu
S.l., 
1901.11.28
Inv.
97.17.031.030
Document d'archives
Lettre
Lettre
Dimensions :
H. 17,8 - L. 11,6 cm
Ecriture manuscrite à l'encre sur papier.
mahJ, 
don des petits-enfants du capitaine Dreyfus

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Description

3 pages.

Il lui parle du docteur Dumas, qui doit "s'occuper de Mer[le]" (voir 97.17.049.003 à 97.17.049.032), et de Reinach qui vient de lui écrire après son incident avec Labori, qui était son avocat. Le différend entre les deux hommes, qui datait de Rennes, venait au cours de ces derniers jours de prendre une tournure publique. N'acceptant pas la conduite de Labori à l'égard de Cornély, Reinach venait de lui demander de lui rendre ses dossiers. L'affaire était abondamment commentée par la presse et Labori multipliait les déclarations contre Reinach et, par contre-coup, contre les Dreyfus. "Aujourd'hui il se livre à des manifestations publiques qui sont des actes indélicats. Il a été ton avocat, et ce seul titre suffisait à l'obliger au silence. Nous n'avons pas à faire de contre-manifestation. Je sais, par des conversations et par des lettres, combien cette attitude de L. est blâmée. Cela doit nous suffire et nous n'avons pas à intervenir, du moins présentement". Sur cet épisode, cf. Dreyfus, Carnets 189961907. Paris, Calmann-Lévy, 1998.