Les représentans représentés - Achille Fould

DAUMIER, Honoré
Paris, France, 
1848
Inv.
IM/1126
Imprimé
Caricature de presse
Dimensions :
H. 34 - La 24,6 cm
Impression sur papier journal
mahJ

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Description

Un homme debout les bras croisés, géant devant une tribune ou gesticule un orateur.

Edition :
Le Charivari
Inscriptions
"Achille Fould. Position favorite du ministre des finances qui trouve qu'en fait d'améliorations sociales, on n'a rien de mieux à faire qu'à se croiser les bras.

Achille Fould (Paris, 17 novembre 1800 - Laloubère, près de Tarbes, 5 octobre 1867).Fils de Beer Léon Fould, juif de Nancy qui fondera la banque Fould établie à Paris en 1795. Achille Fould choisit une carrière politique. En 1846, il se convertit au protestantisme. Il est élu député des Pyrénées atlantique en 1848. Libéral en matière d'économie (il favorise le mouvement Saint-simonien sur l'entreprise mais non sur la dépense publique), il sera le ministre des Finances entre 1849 et 1867. Politiquement à droite, opposé au suffrage universel, il occupe une position clef dans le gouvernement de Napoléon III. Il sera ministre d’état de 1852 à 1860.
Il épouse Henriette Goldschmidt (1800-1870) en 1823. Le couple aura quatre enfants :
Adolphe Ernest (1824-1875), député des Hautes-Pyrénées, père de Charles Armand Achille Fould, marié à Marie Louise Heine en janvier 1890, lui aussi député des Hautes-Pyrénées ; Charlotte-Amélie (1826-1917), mariée au marquis Henry Le Tonnelier de Breteuil ; Gustave Eugène (1836-1884), député des Hautes-Pyrénées, père de l'artiste peintre Consuelo Fould et de George-Achille Fould ; Juliette Betzy (1839-1912), mariée à Eugène Pereire. Les obsèques de Fould eurent lieu à l'Eglise Réformée de l'Oratoire, à Paris, le 14.10.1867. Il sera inhumé dans la 4ème division du cimetière du Père-Lachaise.