Had Gadya

Éditeur :  
Kultur Lige
Kiev, Ukraine, 
1919
Inv.
94.14.001-011
Estampe
Zincographie
Dimensions :
H. 26,5 - L. 24 cm
Gravure sur zinc en couleurs, sur papier
mahJ

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Historique

Lissitzky est né dans une bourgade de la région de Smolensk, dans la zone de résidence autorisée aux juifs dans la Russie tsariste. Il grandit à Smolensk et à Vitebsk où il fréquente l'atelier de Yehoudah Pen. A cause du numerus clausus qui limitait l'entrée des juifs à l'université, il part en 1909 faire ses études d'architecture à Darmstadt. Il rentrera en Russie au début de la guerre. Jusqu'en 1919, son œuvre est profondément marquée par les sources juives. Il s'en ouvrira dans un mémoire qu'il publie en 1923 dans Milgroïm, une revue d'art et de littérature juive de Berlin, à propos de sa découverte de la synagogue de Mohilew en Ukraine. Son intérêt pour le folklore juif participe d'une frustration à l'égard des formes traditionnelles de l'identité culturelle juive que représente l'étude répétitive des textes et la pratique religieuse mais aussi d'un courant populiste par lequel il est touché ; la recherche du folklore est une façon nouvelle de trouver son peuple et d'aller vers le peuple.

Références

Betsalel : El Lissitzky dans la collection du mahJ, voir en particulier le détail des onze planches Had Gadya (planche titre), « Mon père acheta une chèvre pour deux sous », « Et vint le chat qui mangea la chèvre », « Et vint le chien qui mordit le chat », « Et vint le bâton qui frappa le chien », « Et vint le feu qui brûla le bâton », « Et vint l'eau qui éteignit le feu », « Et vint le boeuf qui but l'eau », « Et vint le boucher qui tua le boeuf », « Et vint l'ange de la mort qui tua le boucher », « Et vint le Saint Béni soit-il qui tua l'ange de la mort ».

Œuvre clef : Had Gadya (un chevreau)

Audioguide : El Lissitzky, 1919, illustration d'une chanson traditionnelle de Pessah

Provenance
Série tirée à 75 exemplaires, cet exemplaire est remarquable par la fraîcheur des couleurs et la qualité du papier qui donne un relief supplémentaire à certaines planches.
16.4.89, Loudmer Paris 400000F-500000F - avril 1990, Loudmer, 360.000 hors frais - Bâle, Foire 4 planches isolées 50.000F - Londres, 1993, série avant la couleur.
Christies Londres, vente 2015 à 70 000€
Description

ensemble de 11 estampes en couleurs, sur un papier crème légèrement cartonné, planche de titre, sans couverture, représentation du thème traditionnel de Had Gadya, les personnages de la narration, traités en aplats contrastés et colorés, tendent à l'abstraction, la typographie hébraïque sert d'architecture à l'allégorie

Marques
Far Polien (Polina Khentova ?) E.L. Potsche-vaditse, 6.2.1919 (en yiddish)
Inscriptions
Les légendes sont inscrites en yiddish dans une arche, et en bas à droite versets en araméen.
La pagination est indiquée par une lettre hébraïque (valeur numérique).
Traduction
Titre : Une chèvre.