Grrrand serpent de mer

Paris, France, 
1846/15 août
Inv.
97.01.001
Document d'archives
Imprimé
Dimensions :
Feuille : H. 29,5 - L. 22,5 / Illustration : H. 23,9 - L. 19,6 cm
Impression sur papier fort, façon crayonnage
mahJ

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Description

Personnage vêtu de blanc, le visage caché par la visière d'un chapeau pointu, apostrophant un passant pour lui montrer une planche d'illustration pour le "Constitutionnel "

Edition :
imp. J Rigo et Cie
Inscriptions
Mais regardez donc les belles images que je vous donne....Ah bah ! j'aime mieux celles de mon almanach -....Comment ! vous ne trouvez pas que le Constitutionnel illustré....- Laissez donc mon vieux, il y a longtemps que votre illustration est finie : Au surplus vos barbouillages ne m'étonnent pas, vous avez toujours eu de mauvais dessins contre vos abonnés!...

Histoire de la presse au XIXe siècle.
Tirée de "La Mode, revue politique et littéraire", satire contre "Constitutionnel " possédé par Émile de Girardin, le vendeur du journal apostrophe un passant. Ce dessin satirique vise la publicité et le développement du Constitutionnel, dont le nombre des abonnés a augmenté depuis la publication des feuilletons d'Eugène Sue, dont le titre du dernier "Le Juif errant" figure sur le tablier du vendeur.