Echos de la convention annuelle des bibliothèques populaires juives.

30/04/57
Inv.
AR/1524.16.1
Photographie
Article de journal
Dimensions :
H.40,3 cm - L. 15 cm
Papier imprimé
mahJ, 
don d'Ariel Fenster

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Description

Article dans le journal : Keneder Odler (orth. germanisante).

La 41ème convention, ouverte par le président Yoyssef Berman, procède au renouvellement de son bureau. Retour de l'institution à un équilibre des comptes, après des déficits causés par la construction d'un nouveau siège. Record des prêts de livres, qui ont atteint 48000 au cours de l'année précédente, maintenu lors de l'année écoulée. La convention débat des moyens de faire obstacle à l'assimilation et de redonner de l'intérêt pour la culture juive. Bilan des activités de l'année : spectacle de danse, exposition de peinture, soirée littéraire, séminaire d'Abba Gordin sur la religion, soirée consacrée à Sholem-Aleykhem, autre exposition d'art, accueil de Melekh Ravitsh, soirée avec Yankev Glattstein, cours de religion, de langue et de littérature yiddish... parfois en partenariat avec d'autres institutions juives. Intervention de Hersz Fenster au sujet du « puissant amour de la beauté qui s'est mis presque instantanément à briller au sein des masses laborieuses juives lorsque la vie juive a trouvé ses nouvelles formes avec la Haskala et les temps modernes. Des masses juives ont surgi d'immenses figures d'artistes et de créateurs qui ont illustré le patrimoine mondial des arts et de la critique. Il est du devoir du monde associatif juif de rassembler et de protéger les œuvres des beaux-arts juifs au sein des foyers et institutions juifs. » A cet égard, la communauté montréalaise impressionne beaucoup HF, qui espère que la bibliothèque populaire entreprendra la création d'un musée.