Cours de dessin à l'usage des femmes

1920-30
Inv.
PH/2101.29
ancien inv.
11-11
Photographie
Epreuve au gélatino-bromure d'argent
mahJ

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Historique

En 2006, l’exposition « Artisans et paysans du Yiddishland, 1921-1938 » présentait au mahJ des photographies issues d’un fonds de 250 plaques de verre retrouvées dans les archives de l’ORT. Aujourd’hui, dévoilant de nombreux clichés inédits, l’ORT et le mahJ remettent à l’honneur ces images d’un monde anéanti par la Shoah.
Destinées à promouvoir l’institution, ces photographies ont, pour certaines, été montrées à Paris sur le stand de l’ORT au cours de l’Exposition internationale des arts et des techniques appliqués à la vie moderne en 1937. Elles témoignent de l’immense travail accompli par l’organisation dans l’entre-deux-guerres en faveur de l’insertion économique et sociale des juifs d’Union soviétique et des anciens territoires russes, en Pologne, en Roumanie et dans les pays baltes. L’ORT y développa en effet un réseau de 140 cours et écoles professionnels, tel le fameux Technikum de Wilno (Vilnius) cofondé par Léon Frenkiel, et autant de coopératives industrielles et de colonies agricoles.
En Union soviétique, le développement de ces implantations juives correspondit à une courte période d’espoir et de succès pendant laquelle les ambitions émancipatrices de l’ORT rejoignirent la politique de croissance économique lancée par Lénine. À partir de l’accession au pouvoir de Staline, cette collaboration fut progressivement remise en cause par la collectivisation et la « soviétisation » des populations juives, sommées de renoncer à leur identité. En 1938, l’ORT quittait le territoire qui l’avait vu naître et cessait ses activités en Russie jusqu’à la chute du régime soviétique en 1991.

Provenance
Tirage d'exposition réalisé par Alain-Moïse Arbib en 2006.
Description

UNe quarantaine d'élèves étudient le dessin