Correspondance

L'Ingénieur en Chef d'État Adjoint
Paris, France, 
26 juin 1942
Inv.
AR/Fds Suzanne et Gilbert Dreyfus 1625.8.22
Document d'archives
Correspondance
Dimensions :
H. 27 - L. 21 cm
Tapuscrit à l'encre sur papier
mahJ, 
don des descendants de Suzanne et Gilbert Dreyfus

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Description

Lettre, tapée à la machine à écrire, de l'Ingénieur en Chef d'État Adjoint datant du 26 juin 1942 et adressée à Gilbert DREYFUS, l'informant d'une possible seconde radiation au Corps des Ingénieurs d'État des Fabrications Mécaniques, conformément à l'article 2 de la loi du 2 juin 1941 sur le statut des juifs.

Marques :
Tampon humide
En 1940, Gilbert Dreyfus est exclu, en vertu du statut des juifs, des industries d’État. Croyant en son pays il va alors préparer un dossier de réintégration à l'attention du Commissariat général aux questions juives (CGQJ), l'organisme chargé d'appliquer la politique de Vichy vis-à-vis des juifs de France. De 1940 à 1942 il va alors constituer un dossier et tenter de faire reconnaître sa qualité de juif français en mettant en avant la fidélité ancestrale de sa famille à la France. Il obtient gain de cause et réintègre en 1942 le Corps des ingénieurs de l'Industrie.