Barach et Jessika laissaient leurs fenêtres ouvertes

LOEVY, Edouard
, Varsovie, 1857 - Paris, 1910
1888
Inv.
2017.09.011
Dessin
Dimensions :
H. 28,5 x L. 21,3 cm
Gouache et mine de plomb sur papier Gillot contrecollé sur carton
mahJ

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Description

Dans un intérieur, un homme de dos, entouré de piles de livres et de documents est assis sur une chaise, accoudé à un bureau. Il porte un costume. Il tourne la tête vers la droite et regarde par la fenêtre ouverte une femme assise de trois-quarts dans l'immeuble en face qui a également laissé sa fenêtre ouverte. Sur le rebord de la fenêtre, des plantes et un petit chat.

Inscriptions
Au verso

Cette gouache était destinée à illustrer un des plus célèbres ouvrages sur les juifs à la fin du XIXe siècle, "Les Contes juifs" de Leopold von Sacher Masoch publié en France vers 1888 et illustré par des artistes juifs. Edouard Loevy montre ici un intérêt pour le sujet juif telle que la littérature le propose, alors que par ailleurs ni Loevy ni Worms (MAHJ 2017.08.014) ne sont connus pour avoir traité de sujets juifs au cours de leur carrière : ils appartiennent à cette génération d'artistes nés entre 1830 et 1860 pour laquelle l'intégration se traduit par de nombreuses variantes thématiques sans qu'ils s'interdissent de traiter du judaïsme, en se référant à la disparition d'un judaïsme traditionnel.