Baigneuse

LIPCHITZ, Jacques
, Druskieniki (Lituanie), 1891 - Capri (Italie), 1973
France, 
1912-13
Inv.
93.10.007
Sculpture
Dimensions :
H. 107 - L. 37,5 - Pr. 37,5 cm
Pierre naturelle en taille directe, 80 KG
mahJ, 
don de Rubin Lipchitz

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Description

Formes abstraites de facture cubiste

Jacques Lipchitz raconte qu'un rabbin « miraculeux » avait prédit un jour à ses parents que leur fils ne serait pas rabbin, mais deviendrait un homme important parmi les juifs. Sa mère soutint son désir de devenir sculpteur et d'étudier à Paris, où il arrive en octobre 1909, à l'âge de dix-huit ans. Il entre à l'Ecole des beaux-arts et à l'Académie Julian. Sa sculpture ancrée dans la tradition de Maillol, évolue dès 1912. Il s'intéresse à la sculpture de Boccioni, se lie avec Diego Rivera, Picasso et Duchamp-Villon, aborde le cubisme mais ne réalise ses premières sculptures véritablement cubistes, au-delà d'une simple stylisation, qu'à partir de 1915. Ses recherches le mènent très rapidement à l'abstraction. De 1917 à 1919, il crée une série d'œuvres intitulées Baigneuse, par laquelle il renoue avec le thème de l'anatomie féminine. On peut sans doute y rattacher cette pierre, dont l'état d'inachèvement rend difficile la datation.