Autorisation de séjour

Lyon, France, 
10 mai 1782
Inv.
2018.01.021
Document d'archives
Acte administratif
Dimensions :
H. 33,5 - L. 21,5 cm
Impression à l'encre noire et mentions manuscrites sur papier
mahJ

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Description

Formulaire in-folio imprimé à l'en-tête de la Police de Lyon avec mentions manuscrites et signatures. Un blason dans la partie supérieure du document au centre, un deuxième en bas à gauche.

Inscriptions
Totalité du document: textes en français et signatures.
Cette autorisation de séjour à Lyon, délivrée pour 8 jours en 1782 à Goudchau Meyer, probablement nancéen, illustre à la fois la précarité de la situation des juifs sous l'Ancien-Régime, officiellement bannis de France en dehors de l'Alsace et de la Lorraine, et donc officiellement soumis à des autorisations individuelles pour chaque déplacement, en même temps que le séjour voire l'installation officieuse de juifs originaires de ces mêmes régions de plus en plus nombreux dans les grandes villes du royaume comme Paris, Marseille ou Lyon, à la veille de la Révolution. Ce document fait d'ailleurs écho à la récente découverte à Lyon, lors d'une opération d'archéologie préventive sur l'Hotel-Dieu (2011-2017), de deux "cimetières" juifs utilisés entre 1746 et 1794 montrant une très nette accélération du nombre des inhumations à partir des années 1770 (46 sur 51), et parmi ces dernières une proportion importante de juifs alsaciens, lorrains ou allemands, moins favorisés que leurs coreligionnaires avignonnais ou bordelais.