Alfred Naquet

Paris, France, 
Vers 1882-1883
Inv.
IM/0686
Imprimé
Caricature
Dimensions :
H. 28,7 - L. 19 cm
Bois gravé imprimé sur papier journal, coloration au pochoir
mahJ

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Description

Feuille double tirée d'un volume relié. 4 pages non numérotées. Sur la première page, le titre et le portrait charge en couleur d'un homme tenant une paire de ciseaux et coupant le lien entre deux coeurs rouges. Les mots "Hymen" et Divorce" figurent dans le dessin. Signature de Gill dans le dessin.
Le texte occupe les trois autres pages.

Edition :
Les Hommes d'Aujourd'hui, 54 rue des Ecoles
Inscriptions
Les Hommes d'aujourd'hui/ Dessin de Gill/ Alfred Naquet
"Les Hommes d'Aujourd'hui" est une série de monographies illustrées co-fondée par Félicien Champsaur et le dessinateur André Gill et commencée en septembre 1878 (n°1). Revue dont chaque numéro, consacré à un homme célèbre, comprend 4 pages : 1 page de portrait-charge en couleurs dessinée par André Gill et 3 pages de texte satirique de Félicien Champsaur. Sous le second empire, Gill connaît la gloire avec ses illustrations pour le journal La Lune (1865-1868), puis pour L'Eclipse (1868-1876), ouvertement anti-bonapartiste et républicain il s'en prendra régulièrement au futur « sire de Fiche ton camp », après le siège et la Commune (durant laquelle il fut nommé conservateur du Musée du Luxembourg), il prendra pour cible Adolphe Thiers, dont les services de la censure seront intraitable avec le caricaturiste. André Gill rêvait de posséder son propre journal, ce sera fait avec La Lune Rousse (1876-1879). Sa collaboration avec Champsaur pour les Hommes d'Aujourd'hui durera quelques années, puis André Gill hanté par l'envie de gagner de l'argent, en proie à des crises de folies, sera interné à l'asile d'aliéné de Charenton où il meure en 1885. Mais Gill ne fut pas seulement peintre et caricaturiste, chansonnier et poète il fut membre des Hydropathes et fréquentera le Chat noir, seul ou en collaboration il signera des actes en vers, il est l'auteur de La Muse à Bibi un recueil de poésie argotique, ainsi que de monologues, il écrira ses souvenirs (Vingt années de Paris, 1883, Marpon et Flammarion) .