Ad. Crémieux

ENGEL, H.
Vienne, Autriche, 
Vers 1870
Inv.
94.01.007
Estampe
Dimensions :
Feuille : H. 46 - L. 33,6 / Lithographie : H. 31,9 - L. 24,8 cm
Lithographie sur papier Chine encollé sur papier vélin
mahJ

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Justification de la date
Date de l'année du décret
Provenance
Isaac Adolphe Crémieux (1796-1880), né à Nimes dans une ancienne famille du Comtat-Venaissin, il fut le premier élève juif admis au Lycée Impérial à Paris, il soutient plusieurs causes libérales et devient le défenseur des droits juifs, en 1828 il devient membre du Collège des Notables du Consistoire de Marseilles, en 1830 il s'installe à Paris, en 1842 il entre à la Chambre des Députés, devient ministre de la justice du gouvernement provisoire en 1848, il se retire de la politique pendant le Second Empire, et revient à sa chute, son nom reste attaché au décret, 1870 qui donne la nationnalité française à tous les juifs d'Algérie, il est nommé sénateur à vie en 1875
Description

Portrait en buste d'Adolphe Crémieux de trois quarts à gauche, cheveux frisés, il porte la robe d'avocat

Marques
estampille de l'éditeur
Langue
allemand/ français
Inscriptions
Sous le portrait : signature Ad. Crémieux, Advocat am königlichen Gerichtshof zu Paris, Vice-Président des israelitischen Central-Consistoriums in Frankreich, Avocat à la cour royale de Paris, vice-président du Consistoire central des Israëlites français ; Steindruckerei des H. Engel in Wien