Le mahJ chez vous #10 : Pierre Dac, résistant
 

Carte d’interné résistant d’André Pierre-Dac du ministère des Anciens Combattants et Victimes de la guerre, Paris, 7 février 1957
© Archives Jacques Pessis. Droits réservés



Chers Amis du mahJ,


Pierre Dac, maître de l’absurde, inventeur du schmilblick, producteur des premières émissions humoristiques à la radio, fut également un homme engagé.

Dès le milieu des années 1930, il noue des liens avec la LICA – la Ligue internationale contre l’antisémitisme, fondée en 1927. Il devient à partir de 1948 un des contributeurs du Droit de vivre, l’organe de presse de l’association.

Dans L’Os à moelle, hebdomadaire qu’il fonde en mai 1938, il raille Hitler et Mussolini, ainsi que la lâcheté et l’inaptitude de certains hommes politiques. Le titre cesse de paraître avec l’Occupation de Paris par la Wehrmacht en juin 1940.

En 1943, Pierre Dac rejoint la France libre. Jusqu’en août 1944, dans Les Français parlent aux Français, au micro de Radio Londres, il fustige Pétain, les collaborateurs et les occupants à travers plus de quatre-vingts éditoriaux et chansons, dont le célèbre Bagatelle sur un tombeau (11 mai 1944).

C’est un extrait de ce texte puissant que nous vous proposons de découvrir aujourd’hui. Il clôt une joute verbale avec Philippe Henriot, secrétaire d’État à l’Information et à la Propagande de Vichy et thuriféraire de la collaboration sur Radio Paris. Pierre Dac conclut Bagatelle avec une phrase prémonitoire : Henriot sera abattu par la Résistance quarante-huit jours plus tard.
#expoPierreDac

Fidèlement,

L’équipe du mahJ

 
Pierre Dac

 
71, rue du Temple, 75003 Paris
mahJ.org
Facebook
Twitter
Instagram
Youtube
 

Cet email vous est adressé par le musée d'art et d'histoire du Judaïsme.
Conformément à la Loi informatique et libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression des données qui vous concernent.