Pupitre d'officiant

Italie, 
15e siècle
Inv.
D.98.04.124.CL
ancien inv.
CL 12238
Mobilier
Pupitre d'officiant
Dimensions :
H. 122 - L. 88,3 - Pr. 65,5 cm
Bois sculpté et marqueté
Dépôt du Musée national du Moyen Âge

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Contexte d'utilisation
Synagogue/ Torah
Provenance
Don Rothschild, ancienne collection Strauss n°2. En l'absence d'inscription hébraïque, rien ne prouve que ce meuble ait été dès l'origine créé pour un usage synagogal. Lorsque la collection Strauss a été présentée à l’exposition universelle de 1878, un chandelier de Hanoukkhah nettement postérieur y était accroché (cf la plaquette descriptive rédigée par Georges Stenne), présentation conservée par le musée de Cluny après le don de l’ensemble par la baronne de Rothschild (cf photographie ancienne). Il est difficile de savoir s’il remplaçait un chandelier plus ancien ou s’il s’agissait d’un montage tardif, voire d’une une initiative de Strauss.
Première exposition publique en 1878 au Palais du Trocadéro dans le cadre de l’Exposition Universelle, avec les autres œuvres judaica de la collection Strauss.
Description

Meuble sculpté en bas relief et peint, avec marqueterie en bois de couleurs, dite certosina, coffre à couvercle incliné, formant pupitre ; orné sur les 4 faces de vingt panneaux carrés à décor flamboyant, répartis en deux registres et encadrés de motifs courants en certosina, restes de polychromie vermillon. Au centre des écussons des panneaux supérieurs, un Léopard passant en position renversée : symbole de puissance de la foi.

Bibliographie
Georges Stenne, Description des objets d’art religieux hébraïques, Paris, 1878, 152 pages (disponible sur gallica.fr).
Haraucourt n°456 - Victor Klagsbald, Catalogue raisonné de la collection juive du musée de Cluny, RMN, 1981, n°124