Porte St Etienne, Jérusalem

BONFILS, Félix (Saint-Hippolyte-du-Fort, 1831 - Alès, 1885)
Jérusalem, Palestine, 
19e siècle, 4e quart
Inv.
PH/0373.043
Photographie
Photographie d'archives
Dimensions :
H. 28,5 - L. 22,5 cm
Épreuve sur papier albuminé
mahJ, 
don de Me Théo Klein

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Historique

Photographie collée dans l'album relié intitulé « Album Palestine »

Félix Bonfils (1831-1885) établit son atelier de photographie à Beyrouth en 1867. Après sa mort l'atelier est géré par sa femme et son fils jusqu'au début du 20e siècle (rachat en 1918?).

Description

Vue extérieur de la "porte Saint-Étienne" ou "porte des Lions". Au premier plan des ruines bordent la route. Deux hommes sont debout de part et d'autre de l'entrée, d'autre sont à l'intérieur. La porte est située sous une arche en arc brisé, surmontée d'un mâchicoulis. Le haut du mur est crénelé. Quatre lions sculptés se font face deux à deux de chaque côté. Se sont ces lions qui donnent son nom à la porte, aussi appelée "porte du Jourdain".
C'est la seule porte qui permette l'accès à la ville par le rempart oriental.

Inscriptions
273 Jérusalem. Porte Saint-Étienne