Porte dorée, intérieur, Jérusalem

BONFILS, Félix (Saint-Hippolyte-du-Fort, 1831 - Alès, 1885)
Jérusalem, Palestine, 
19e siècle, 4e quart
Inv.
PH/0373.041
Photographie
Photographie d'archives
Dimensions :
H. 28,5 - L. 22,5 cm
Épreuve sur papier albuminé
mahJ, 
don de Me Théo Klein

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Historique

Photographie collée dans l'album relié intitulé « Album Palestine »

Félix Bonfils (1831-1885) établit son atelier de photographie à Beyrouth en 1867. Après sa mort l'atelier est géré par sa femme et son fils jusqu'au début du 20e siècle (rachat en 1918?).

Description

Vue depuis l’intérieur de la ville de la "porte dorée" dite aussi "porte de la miséricorde". Au premier plan deux hommes assis. En contre bas les ruines de la porte, envahies à droite par des cactus. De part et d'autre les remparts de la ville. En arrière plan, les collines, le mont des Oliviers[?].
Située en face du mont des Oliviers elle permettait d'accéder au mont du Temple, elle fut fermée au 16e siècle. C'est par elle que Jésus et ses disciples seraient entré dans la ville pour les rameaux, dans la tradition juive c'est par là que le Messie rentrera dans la ville.

Inscriptions
168. Jérusalem. Porte dorée, intérieur