Mathilde de Rothschild

REUTLINGER, Léopold-Émile
, Callao, Pérou, 1863 - Paris, 1937
Paris, France, 
1897
Inv.
91.12.173
Photographie
Mathilde de Rothschild
Dimensions :
Carton : H. 19,2 - L. 13,6 / Photographie : H. 14,8 - L. 10,7 cm
Épreuve au gélatino-bromure d'argent, encre manuscrite, collée sur carton. Au dos, impression sur papier.
mahJ, 
don de Georges Aboucaya en mémoire de sa soeur Colette Aboucaya-Spira

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Description

Portrait de jeune femme assise, vêtue d'une robe de dentelle, serrée à la taille par une ceinture, et coiffée de plumes d'autruche fixées dans la chevelure.

Inscriptions
Mathilde de Rothschild 1897, signature à l'encre dans l'angle bas droit, sur la photo ; Reutlinger, signature imprimée en doré sur le carton.

Mathilde Sophie Henriette de Weisweiller, baronne Henri de Rothshchild (Francfort-sur-le-Main, 1874 - Bagnères-de-Luchon, 1926), fille de Georges de Weissweiller, financier, et de Sophie Sulzbach. En 1895, elle épouse Henri James Charles Nathaniel de Rothschild (1872-1947).
cf : https://www.rothschildarchive.org/genealogy/

Mathilde est à l'origine du don d'une originale et disparate collection de têtes de mort au musée des Arts décoratifs de Paris en 1926. Ces quelque cent quatre-vingt objets représentent un ensemble de memento mori, de divers formats, principalement d'origine occidentale : « des bibelots, gravures, tableaux, statues, objets d'art de toute sorte », en partie achetés à la vente du bibliophile Maurice Le Barbier de Tinan (1842-1919) (Motsch, 2016).

Par ailleurs connue comme « Reine du bon goût et du bon ton », Mathilde a été aussi particulièrement impliquée dans le réaménagement de l'abbaye des Vaux de Cernay.