Lettre de Moïse Calomiti à sa femme Matilda

CALOMITI, Moïse
Drancy, Seine-St-Denis, France, 
24 août 1942
Inv.
AR/1497
Document d'archives
Carte postale
Dimensions :
H. 14,6 - L. 10,3 cm
Impression, et manuscrit au crayon sur papier.
mahJ, 
don de Charlotte Dhawan-Wiernik

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Description

Lettre manuscrite au crayon écrite par Moïse Calomiti à sa femme Matilda alors que celui-ci est interné au camp de Drancy. Il sera déporté pour Auschwitz le jour même où il a écrit cette lettre.

Marques :
Un timbre poste à l'effigie de Pétain, deux tampons de la poste, un tampon à l'encre presque effacée, illisible
Inscriptions
Expéditeur : M. Calomiti Moïse Mb 1649 Bloc 5 Escalier 22 Ch. 18 Camp de Drancy Destinataire : Mme Calomiti Matilda 77 rue de la Roquette Paris 11e « Le 24 août 1942. Pour ma très chère femme / Matilda. Je t’envoie cette carte pour te faire savoir comment grâce à Dieu je suis bien de / la santé. Chère Matilda je te mets au courant / comme je dois partir travailler pour / une destination inconnue ne perds pas courage / De ma part je suis très courageux. / Je t’en pris de rester courageuse pour / moi ne t’inquiète pas tâche de te soigner / très bien. Si tu ne reçois pas de lettre / un peu de temps ne sois pas inquiète / [illisible] / écrire ne t’inquiète pas je ferai pour / le mieux. Maintenant je te mets au courant que / le colis que tu vas m’envoyer lundi je le fais / cadeau à un ami et il va t’envoyer / une autre chose comme cadeau à la place. / Tu recevras une valise avec des affaires / du linge propre tu iras le chercher. Comme / je te le recommande. Soit bien courageuse pour / moi ne te fais pas mauvais sang, je pars / très courageux. Tu donneras le bonjour à [illisible] / avec les enfants. Je t’embrasse de tout mon cœur [illisible]. »

Monsieur Moise CALOMITI né le 12/02/1902 à SMYRNE (aujourd'hui Izmir). Déporté à Auschwitz par le convoi n° 23 au départ de Drancy le 24/08/1942. De profession Marchand ambulant. (Information : site internet du Mémorial de la Shoah)