Le général Marchand

TIM
, Varsovie, 1919 - Paris 2002
Brazzaville, Congo, 
1943
Inv.
2003.13.038
Dessin
Dimensions :
H. 40,8 - L. 35,4 cm
Fusain sur papier vergé
mahJ

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Description

Une grande feuille de format rectangulaire. Au recto: tête d'un homme de face. Il est coiffé d'un casque colonial. Ses yeux regardent vers la gauche. Son oreille gauche est proéminente.
Au verso, une inscription.

Inscriptions
Au verso, inscription manuscrite de la main de l'artiste "Gl Marchand".

Voir le catalogue de l'exposition "TIM. Être de son temps", MAHJ 2003, chronologie et biographie.
Dès le 18 juin 1940, le gouverneur général de l'Afrique équatoriale française, Félix Éboué se déclare partisan du Général De Gaulle. Le 26 août, à la mairie de Fort-Lamy, il proclame, avec le colonel Marchand Commandant Militaire du territoire, le ralliement officiel du Tchad au Général de Gaulle, donnant ainsi "le signal de redressement de l'empire tout entier". Au début de 1943, Leclerc abandonne le commandement des troupes de l'Afrique Française libre au général Marchand.

Historique
Ce dessin appartient à un ensemble de 46 portraits, pour la plupart des caricatures, dessinés par Louis Mitelberg sous le nom de Mitelle durant son séjour sur la base de Brazzaville comme opérateur-radio des FFL en 1943.