L'éclipse de 1912

Le Vésinet, Yvelines, France, 
1912
Inv.
98.23.001
Photographie
Dimensions :
Photographie : H. 45 - L. 59 (à vue) / Calque : H. 49,5 - L. 64,5 cm
Epreuve au gélatino-bromure d'argent. Au dos, mine de plomb sur papier calque collé au cadre.
mahJ, 
don de Bernard Lévi, offert par les descendants de tous ceux qui figurent sur la photo

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Description

Grande photographie de groupe, prise en extérieur: sur le perron et les escaliers, 64 personnes sont réunies. Parmi elles, des membres des familles de Zadoc Kahn et d'Alfred Dreyfus, dont Berthe Brühl, 2e fille de Z. Kahn et Henri Brühl , son époux, fils de David et d'Eugénie Hadamard. Leurs enfants: Suzanne, future femme d'Ado Dreyfus, Madeleine, future femme de Jacques Dreyfus, Lise, future femme de Georges Tessier, et Odette, future femme de Jacques Monod. Il y a aussi , Hélène, fille de Z. Kahn et épouse de Julien Weil, Grand rabbin de Paris, Marianne, leur fille; Léon Zadoc Kahn (son 2e fils) Suzanne, son épouse, née Lang, et Jean, leur fils.
Au dos du cadre, sur papier calque, les personnes posant sont figurées par des cercles numérotés, afin que l'on puisse retrouver leurs noms sur la liste manuscrite en bas du calque.

Cette photographie fut prise le 17 avril 1912 au Vésinet, dans la villa "La marguerite", dont les propriétaires, Mr. et Mme. Henri Bruhl (ou Mme Schwartz ?) y avaient reçu leur famille pour leur permettre d'observer l'éclipse totale du soleil qui marqua cette journée (on peut y voir des personnes tenant des verres fumés pour cette occasion). 60 des 64 personnes visibles sur cette photographie ont été identifiées par les enfants Bruhl. il s'agit presque exclusivement de parents de Henri Brühl, dont Alfred Dreyfus, et de son épouse, qui était une fille de Zadoc Kahn (grand rabbin de France décédé en 1905). Voir la liste jointe ainsi qu'au dos de la photographie le repérage par numéros de toutes ces personnes.

Historique
Famille BRUHL, par l'intermédiaire de Mme Benhamou.