Journal/ Coupure de presse

Alger, Algérie, Afrique du Nord, 
24 septembre 1948
Inv.
IM/0935
Imprimé
Journal/ Coupure de presse
Dimensions :
H. 29,7 - L. 21 cm
Impression
mahJ, 
don de Jean-Claude Lalou

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Description

Article grossièrement découpé dans un journal et collé sur une feuille blanche format A4.

Edition :
Alger Républicain
Inscriptions
Alger Républicain : " Alger Républicain dénonce les mensonges officiels. L'explosion de Laghouat n'est pas un coup de la fatalité. Accablantes responsabilités du gouvernement général et des autorités militaires supérieures." - "A quelles fins a-t-on entreposé des tonnes d'explosifs à l'intérieur de la ville?" - "Les caisses qui explosèrent étaient-elles réellement chargées de cheddite?" - "La "route impériale" ne sert-elle pas de décor à l'aménagement d'une ligne stratégique dans le Sud Algérien?"
Fonds Lalou. L'explosion de cheddite entreposée par l'armée dans la caserne d'un quartier de Laghouat le 22 septembre 1948, serait dû, selon les premières théories à la chaleur extrême (Cf. Article document inventorié IM 936). Or, cet article pour le moins virulent, pointe avant tout du doigt la responsabilité du gouvernement général et soulève des questions concernant la présence de plus de 4 tonnes d'explosif, les circonstances de l'explosion qui sont remises en cause. L'hypothèse du "maintient de l'ordre" dans les Territoires du Sud est évoquée.