Gravure

SCHEDEL, Hartmann
Allemagne, Nuremberg, 
1493
Inv.
97.30.004
Estampe
Gravure
Dimensions :
Feuille : H. 41,6 - L. 28,5 / Gravure recto : H. 27,5 - L. 22,8 / Gravure verso : H. 27,7 - L. 23 cm
Gravure sur bois imprimée sur papier velin
mahJ, 
don de Daniel Meyer en souvenir de sa grand-mère Meyer

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Historique

Cette gravure illustre le folio 32 d'une édition latine de la Chronique de Nuremberg d'Hartmann Schedel figurant "le chandelier de Rabbi Moyses". Dans le commentaire, il est question de Rabbi Salomon (Rashi?) et de Josephus (Flavius Joseph ?).
Cette estampe est à rapprocher de celle illustrant le martyr de Simon de Trente (90.5.1) provenant du même ouvrage.

La chronique de Nuremberg d'Hartmann Schedel est une chronique universelle et encyclopédique incluant l'histoire de plusieurs villes européennes.
Publiée pour la première fois à Nuremberg en 1493 par Antoine Koberger en allemand et latin, elle est surtout connue pour ces très nombreuses gravures sur bois (1 800 illustrations correspondant à 645 planches), certaines sur deux pages. Reprenant parfois d'anciens modèles, la plupart de ces gravures ont été réalisées par l'atelier de Michael Wolgemut. De grande qualité, elles ont été souvent retirées et vendues à part.
Certains exemplaires ont été colorisées à l'aquarelle.

Description

Recto : texte en latin dans la partie supérieure, la partie inférieure représente un chandelier à sept branches (menorah) à pieds posé sur un sol en damier. Ses branches sont décorées de motifs floraux conformément au texte biblique décrivant le chandelier du sanctuaire du désert puis du Temple de Jérusalem.
Verso : un chandelier identique à celui du recto, composée d'un texte en latin

Langue
latin
Inscriptions
Recto: Terciaetas mundi (titre à droite, Foliu XXXII (à gauche). Autour du pied du chandelier, "Figura Seamdum Candelabrum lunu/iis Doctores aliquas"
Verso: Titre de haut page illisible, autour du chandelier, les mots latins "Figura Seamdii/u Candelabri luminus Raby Moysen"