Firenze. Tempio Israelitico

Florence, Italie, 
Vers 1890
Inv.
PH/1532
Photographie
Dimensions :
H. 24,8 - L. 18,6 cm
Épreuve sur papier albuminé
mahJ

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Description

Vue de la façade d'une grande bâtisse.

Inscriptions
P.I.N. Firenze - Tempio Isdraelitico [sic]. La Facciata (Falcini, Treves e Micheli)
Florence - Synagogue, la façade

En 1868, David Levi, président de l'Université Israélite, fait don par testament de ses biens pour la réalisation d'une nouvelle synagogue à Florence "digne de la ville ". La communauté fait alors l'acquisition d'un terrain dans les alentours du nouveau quartier de Mattonaia et de la Place d'Azeglio. En 1874, un concours d'architectes est organisé par la communauté et la construction de la plus grande synagogue de l'époque va durer huit ans, de 1874 à 1882, basée sur les plans des architectes Marco Treves, Mariano Falcini et Vincenzo Micheli, pour la somme considérable à l'époque d'un million de lires italiennes.

Marco Treves, le seul juif parmi les trois architectes, est considéré comme l'inspirateur du style de la synagogue. Il se serait inspiré de l'Église Sainte Sophie de Constantinople.

L'inauguration par le Grand Rabbin de Florence Jacob Maroni a lieu le 24 octobre 1882, en la présence d'un très grand nombre de notables de la ville. La façade du bâtiment est en travertin blanc et marbre rose. En son centre trône un magnifique dôme en cuivre vert et de chaque côté une tour octogonale surmontée chacune d'une petite coupole aussi en cuivre. L'ensemble est du plus beau style mauresque.

Cette synagogue fait partie des synagogues dites "de l'émancipation" liée à la période historique du laïcisme national après l'occupation de Rome par les troupes de Victor Emmanuel II en 1870 et l'excommunication du Royaume d'Italie par le Pape Pie IX. L'influence du catholicisme dans la vie publique diminue alors fortement. (wikipedia)