Ecole juive à Miliana

MOYSE, Édouard (Nancy, 1827 - Paris, 1908)
Algérie, 
1861
Inv.
D.2017.01.001
Peinture
Dimensions :
Cadre : H. 66 - L. 82 - Ep. 5,5 cm / Châssis : H. 47 - L. 73,5 cm
Huile sur toile
Dépôt du Musée Fabre Montpellier

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Historique

Moyse a longuement travaillé sur ce sujet : de nombreux dessins et pastels, ainsi que plusieurs versions de la composition l’attestent. Chaque personnage, notamment ceux du maître Samuel Toboul et des enfants, est l’objet d’esquisses. Il l’a présenté sous forme de pastel dès le Salon de 1863. Sans doute est-ce encore cette version, donnée comme appartenant à Mirthil Nathan, son neveu, qu’il choisit en 1893 pour le Salon de la Société des peintres orientalistes français sous le titre École juive en Algérie, à Milianah. Il existe enfin une peinture à l’huile de ce sujet de prédilection pour Moyse, l’école comme lieu de transmission et donc d’apprentissage d’une connaissance à la base de la fidélité au judaïsme et à ses valeurs intellectuelles et morales. Le peintre offre une vision pleine de spontanéité, de simplicité et de chaleur, en privilégiant la dimension traditionnelle : les enfants, dispersés dans toute la pièce et assis en tailleur à même le sol, lisent et écrivent, mais avec une insouciance que prouve l’un d’entre eux jouant aux billes… (D. Jarassé)

Provenance
Exposée au Salon de 1863 (n°1368) sous le titre "École juive à Milianah, province d'Alger";
Description

Dans une pièce, des enfants assis sur le parquet étudient encadrés par deux instituteurs

Signature
E. Moyse
Bibliographie
Jean Bernheim, Edouard Moyse ou la peinture israélite (1827-1908), Editions Esthétiques du divers, 2012