Diplôme de "Mort pour la France" et médailles

COPPIER, Ch.
20e siècle
Inv.
AR/1478.02
Document d'archives
Diplôme/ Médaille
Dimensions :
Carton : H. 48 - L. 29 cm ; Croix de guerre : H. 10 - L. 3,6 ; Médaille militaire : H. 9 - 3,8 cm
Impression sur papier contrecollé sur carton, métal, tissus
mahJ, 
don de Renée Laschkar

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Description

Tableau commémoratif, diplôme de Mort pour la France avec deux médailles.
Gravure contrecollée sur carton reproduisant le dessin de la sculpture de François Rude représentant "le Départ des volontaires en 1792" ou "La Marseillaise" réalisé en haut-relief en 1833-1836 pour l'Arc de Triomphe de l’Étoile à Paris.
Sous la représentation du monument : texte commémorant le décès de Ayjouck El-Bhar, soldat du 3ème Régiment de Zouaves mort le 22 mai 1915.
De part et d'autre, deux médailles sont fixées par un fil au carton. A gauche, la Croix de Guerre récompensant les soldats vaillants, est composée d'une étoile à quatre branches et de deux épées croisées, au centre la tête de la République au bonnet phrygien orné d'une couronne de lauriers avec en exergue "République française". Inscrit au dos "1914-1918". Le ruban est vert avec sept liserés rouges dont deux aux extrémités, une étoile y est apposée.
A droite, la médaille militaire aussi appelée la médaille des braves est composée d'une couronne de lauriers qui entoure l’effigie de la République avec en exergue, sur un cercle bleu d'émail, les mots "République française 1870". Est inscrit au dos "Valeur et Discipline". Elle est suspendue à une bélière en forme de trophée d'arme (avec une cuirasse sur une ancre marine, deux tubes de cannons entrecroisées, une hache et un sabre). Le ruban est jaune bordé de vert aux deux extrémités.
La gravure est encadrée par une bordures où est inscrit dans la partie supérieure "Aux morts de la Grande Guerre" et dans la partie inférieure " La patrie reconnaissante".

Edition :
Goupil & Cie (imprimeur, éditeur)
Inscriptions
"A la mémoire de El Bhar Ayjouck, Soldat au 3e Régiments de Zouaves, mort pour la France le 22 mai 1915. Hommage de la Nation, Le Président de la République (Signé). (Loi du 27 Avril 1916)."

Raoul El-Bhar est mort pour la France en 1915. Il est le fils de Abraham El-Bhar (mort en 1935) et de Rebecca El-Bhar (née à Oran le 8 février 1863) et l'oncle de la donatrice, Renée Laschkar (fille de Julie El-Bhar et d'Albert El Mechali).
La donatrice raconte avoir toujours vu ce tableau commémoratif accroché chez sa grand-mère maternelle, et qui rappelait à celle-ci la perte de son fils.