Calendrier perpétuel

Bâle, Suisse, 
20e siècle, 1er quart
Inv.
2002.01.0833
ancien inv.
IOB0618
Installation
Calendrier perpétuel
Souvenir de Jahrzeit (ou Yahrtseit)
Dimensions :
Feuille : H. 41 - L. 52,5 / Lithographie : H. 36 - L. 47,8 cm
Lithographie en couleurs et écriture manuscrite à l'encre sur papier.
mahJ, 
Fonds du musée d'Art juif de Paris

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Description

Tableau de souvenir imprimé, à rempli à la main, organisé autour d'une structure architecturale crénelée pouvant évoquer les murailles de Jérusalem, divisée en trois arcatures, séparées par des piédroits flanqués de colonnes adossées :
Au centre, sous une représentation du tombeau des patriarches, précédé du mot "souvenir" en allemand, se trouve un cadre à remplir avec le nom et la date de décès du défunt.
Les deux arcades latérales sont occupées par des tables à remplir avec les dates de Jahrzeit (anniversaire du décès) pendant cinquante ans. En bas, de chaque côté, sont assises deux figures féminines voilées, allégories du deuil.

Edition :
Goldschmidt, P. M.
Inscriptions
Au centre : "Erinnerung, Julie Picard, geb Moos, gest 27 Febr 1922, 29 Schwat",
Souvenir de Julie Picard, née Moos, décédée le 27 février 1922 / 29 shevat"

Ce type de tableau servant à rappeler la date de Jahrzeit (anniversaire de décès) d'un proche, apparu dans le monde ashkénaze à la fin du 19e siècle, est principalement utilisé par les juifs de langue allemande, notamment dans l'est de la France.
Cet exemplaire retrouvé à Altkirch (Haut-Rhin) a été imprimé non loin de là, à Bâle par P. M Goldschmidt, et utilisé pour le souvenir de Julie Picard, née Moos, décédée en 1922. Il pourrait s'agir de Julie Moos se mariant à Kembs dans le Haut-Rhin avec un Félix Picard le 4 juin 1867, date compatible avec un décès en 1922.
Le musée conserve un autre exemplaire de ce tableau, rempli l'année précédente (2001.10.001).

Historique
trouvé à Altkirch dans la synagogue. Don de Dr Yavchitz en 1983