Cachet

Espagne, 
19e siècle
Inv.
98.14.001
Numismatique
Cachet
Dimensions :
D. 4,5 cm
Cire verte
mahJ, 
don de Inna Nahmias

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Description

Cachet en cire verte portant le sceau du Tribunal d'Inquisition. Au centre, une croix encadrée par à gauche une branche d'olivier et à droite un glaive. Sur le pourtour, l'inscription en latin.

Inscriptions
Sur le sceau, avers: "Exurge Domine et Judica Causam Tuam". Sur le couvercle de la boîte: "Sello del tribunal de Corte de la Inquisicion".

Il s'agit sans doute d'un cachet du Tribunal du Saint Office en Espagne. Le cachet avait été apposé sur un document. Il en a été arraché et déposé dans une boîte.
Les tribunaux de l'Inquisition (Tribunal du Saint-Office) ont été maintenus en Espagne jusqu'en 1834.Supprimés par les occupants napoléoniens en 1813, ils furent rétablis par Ferdinand VII en 1824. Ils furent abolis par décret royal du 15 juillet 1834, ce qui ne mit pas fin pour autant au contrôle que les autorités exerçaient sur eux. Il a fallut attendre jusqu'en 1869, lors de la promulgation de la nouvelle constitution espagnole par les Cortes, dans l'article XI (où est réaffirmé le statut de la religion catholique comme religion d'état), pour que la tolérance envers les membres des autres religions, ou membres de partis politiques soit garantie, sous réserve que ces personnes gardent leurs pratiques dans le domaine privé et non public, dans le cadre de "la moralité chrétienne". Les constitutions suivantes réaffirmèrent cette tolérance limitée.