Beit Horin. Seder Haggadah shel Pessah

DORVASY
Metz, Lorraine, France, 
1767
Inv.
92.05.002
Livre imprimé
Rituel pour la veillée pascale
Haggadah, הגדה
Dimensions :
H. 22,5 - L. 17,6 - Ep. 1,8 cm
Reliure veau estampée à la feuille d'or dans le dos, impression sur papier vergé, gravures sur cuivre en taille douce. Annotations manuscrites à l'encre.
mahJ, 
don anonyme

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Description

reliure veau fauve marbré, décor de fleurons dans les entre-nerfs, gardes couleur au peigne, tranches jaspées rouge, page de titre gravée représentant un ensemble architectural à colonnes, au fronton Moïse en berger déchaussé agenouillé et un mouton, sur le socle un blason, dans le corps de l'ouvrage neuf gravures sur cuivre, mise en page diverses, le plus souvent sur deux colonnes, fenêtre centrale en caractères plus grands, 64 pages

Edition :
Moïse May, chez Joseph Antoine
Inscriptions
Titre (hébreu) בית חורין והוא סדר הַגדה של פסח Ligne manuscrite à l'encre, en hébreu, sur la page de garde
Titre (hébreu) "La maison des hommes libres Ordre du récit de la Pâque"

Cette Haggadah - intitulée "Beit Hohin" (la maison des hommes libres) - a été éditée en 1767 à Metz par Moyse May, le fondateur de la première imprimerie hébraïque de la ville en 1764. N'étant pas titulaire d'un brevet d'imprimeur, il l'a fait tirer sur les presse du chrétien Joseph Antoine.
Le texte de la Haggadah est accompagné des commentaires de Moshe Alsheikh (Andrinople,1506 - Safed-1600), de Judah Loew ben Bezalel dit le Maharal de Prague (Poznan, 1520 - Prague, 1609), Gevourot Ha-Shem et d'Ephraïm ben Aaron Luntschitz (Leczyca,1550 - Prague 1619), Olelot Efraïm.
D'une grande qualité, cette édition est agrémentées de gravures sur cuivre inspirées par l'édition de Salomon Proops à Amsterdam de1712 (elle même dérivée de celle d'Asher Anshel ben Eliezer en 1695). Ces dernières ont été crées par Abraham bar Ya'qcov, ancien prêtre allemand converti au judaïsme, à partir des Iconae Biblicae de Matthéus Mérian, dit Merian l'Ancien (1593-1650), pour la Bible de Luther.
La page de titre en forme de portail, gravée par un certain Dorvasy à Nancy, a également été copiée d'éditions d'Amsterdam. Certains exemplaires comportent une carte de la Terre sainte, également copiée de l'édition d'Amsterdam de 1712.
La Haggadah d'Amsterdam a fait l'objet de très nombreuses réimpressions et a été largement copiée par d'autres imprimeurs en Europe, malgré les procès intentés par Proops contre plusieurs imprimeurs.
.