Arnold Schönberg

Peindre l'âme

Jean-Louis Andral, Fanny Schulmann (sous la direction de)

 

2016

208 pages
150 illustrations
19,5 x 25,5 cm
Relié
Français
ISBN : 9782081390324
Coédition mahJ – Flammarion

35 €

En vente à la librairie du mahJ
Sur commande au 01 53 01 86 49 ou librairie@mahj.org

Arnold Schönberg (1874-1951) est l’un des compositeurs majeurs du xxe siècle, mais il fut aussi théoricien, enseignant, poète et peintre. En effet, à partir de 1908 et pendant une dizaine d’années, il s’est adonné à la peinture, en parallèle de son activité musicale. Portraits et autoportraits, paysages imaginaires à la limite de l’abstraction et études de décors d’opéra constituent un œuvre hors norme, miroir de ses états d’âme qui ne trouvaient pas de forme musicale.

La redécouverte de Schönberg à l’aune de sa production picturale est ainsi l’occasion de se replonger dans les cercles artistiques viennois du tournant du xxe siècle avec Richard Gerstl, Oskar Kokoschka, Max Oppenheimer ou Egon Schiele, mais aussi de pénétrer les coulisses de son amitié avec Vassily Kandinsky, pour lequel la musique de Schönberg joua un rôle fondamental.

La relation de Schönberg à son identité juive est également abordée par nombre d’œuvres, écrits et compositions qui témoignent d’un engagement méconnu, tant musical que politique.

Arnold Schönberg. Peindre l’âme pose un regard renouvelé sur l’artiste, en suivant sa trajectoire à travers des questions inédites en France, à la croisée des champs artistiques et des préoccupations culturelles et religieuses qui ont irrigué son œuvre.


Les auteurs

Sous la direction de Jean-Louis Andral, directeur du musée Picasso, Antibes, et Fanny Schulmann, conservatrice chargée de l’art moderne et contemporain, musée d’art et d’histoire du Judaïsme, Paris

Textes de :

Jean-Louis Andral, directeur du musée Picasso, Antibes

Esteban Buch, directeur d'études à l’École des hautes études en sciences sociales, Paris, directeur du centre de recherches sur les Arts et le Langage

Steven J. Cahn, professeur de théorie musicale, conservatoire de l’université de Cincinnati

Romeo Castellucci, metteur en scène

Angela Lampe, conservatrice des collections modernes, musée national d’Art moderne, Centre Pompidou, Paris

Jean-Claude Marcadé, directeur de recherche émérite au CNRS

Therese Muxeneder, responsable des collections au Arnold Schönberg Center, Vienne

Fanny Schulmann, conservatrice chargée de l’art moderne et contemporain, musée d’art et d’histoire du Judaïsme, Paris

Patrick Werkner, professeur d’histoire de l’art et directeur des collections, Universität für angewandte Kunst, Vienne.