Georges Jeanclos (Paris, 1933 - Paris, 1997), Les colonnes de Guerry, détail du chapiteau, France, 1994

 
Accrochage

Les Colonnes de Guerry de Georges Jeanclos

Jusqu'au 31 janvier 2021

Les Colonnes de Guerry, œuvre majeure du sculpteur Georges Jeanclos (1933-1997), ont récemment rejoint les collections du mahJ grâce au don exceptionnel par la famille de l’artiste de la matrice en terre cuite de ce monument du souvenir érigé dans le hameau de Guerry à Savigny-en-Septaine, dans le Cher.
 

Visite guidée

Découvrir le mahJ (en anglais)

dimanche 17 mai 2020, 15h00-16h30 -dimanche 31 mai 2020, 15h00-16h30 -dimanche 14 juin 2020, 15h00-16h30 -dimanche 28 juin 2020, 15h00-16h30 -dimanche 12 juillet 2020, 15h00-16h30 -dimanche 26 juillet 2020, 15h00-16h30 -dimanche 9 août 2020, 15h00-16h30

Du 17 mai au 9 août, le mahJ propose une visite-découverte de la collection permanente en anglais. Ces visites sont menées par des conférencières anglophones.

Backery in the jewish Marais
Promenade hors les murs

Promenade dans le Marais juif (en anglais)

dimanche 24 mai 2020, 15h00-17h00 -dimanche 7 juin 2020, 15h00-17h00 -dimanche 21 juin 2020, 15h00-17h00 -dimanche 5 juillet 2020, 15h00-17h00 -dimanche 19 juillet 2020, 15h00-17h00 -dimanche 2 août 2020, 15h00-17h00 -dimanche 16 août 2020, 15h00-17h00

Une visite guidée pour tous - enfants, adolescents et adultes

Tous les deux dimanches de mai, juin, juillet et jusqu'à mi-août 2020 à 15h par un guide anglophone.

Michel Kikoïne, Portrait de Claire, 1928
Accrochage

L'École de Paris dans les collections du mahJ.Les donations de Claire Maratier et Lydie Lachenal

du samedi 6 juin 2020 jusqu'au dimanche 31 janvier 2021

Le mahJ présente un accrochage d'œuvres de ses collections offertes par deux grands collectionneuses, filles des peintres de l'École de Paris, Michel Kikoïne et Léon Weissberg.

Jean Besancenot, Jeunes filles juives d’Erfoud , Maroc, années 1930
Exposition

Juifs du Maroc, 1934-1937Photographies de Jean Besancenot

du mardi 30 juin 2020 jusqu'au dimanche 2 mai 2021

Datant des années 1934-1937, les photographies de Jean Besancenot offrent un témoignage exceptionnel sur les communautés juives rurales du Maroc, aujourd’hui disparues.