Mémoire familiale, 7e édition

Inauguré en 2000, le cycle Mémoire familiale est devenu depuis 2006 un rendez-vous régulier, proposé tous les deux ans. La famille est une thématique chère aux réalisateurs
de documentaires et de fictions.

Pour sa septième édition, Mémoire familiale réunit onze documentaires et une fiction qui offrent chacun des portraits de belles personnes, permettant ainsi de perpétuer et de transmettre éclats, pensées et force de vie. Les séances du samedi 25 février seront traversées par des figures de grand-mère, rêvées,
de substitution ou réelles. Esther Gorintin, filmée par David Quesemand dans Estherka, incarne la grand-mère libre et fantasque qu’il aurait peut-être aimé avoir.
Baba, nourrice catholique et dévouée, telles celles que nombre de familles de la bourgeoisie juive ont employées pendant la dernière guerre, est peinte par Martine Bouquin comme une sorte de mère/grand-mère plus vraie que nature. Enfin, la web-série Grandmas Project réunit six films courts qui mettent en scène les vraies grands-mères des réalisateurs, à qui elles dévoilent une recette de cuisine.
Dimanche 26 février, la famille va s’illustrer dans d’autres figures singulières. Celle de Samuel Yatzkan, pionnier de la presse yiddish, que sa petite fille Anna-Célia Kendall-
Yatzkan réhabilite à la suite d’incroyables recherches entreprises à la mort de sa mère. Nous partons sur les traces d’Edith Tudor-Hart avec son petit-neveu, le romancier
et réalisateur Peter Stephan Jungk, qui reconstitue le parcours inouï de celle qui fut une remarquable photographe et… une espionne pour l’Union soviétique. André Schwarz-Bart
est célébré par son fils Jacques Schwarz-Bart, musicien de jazz, dans le viseur de Frank Cassenti. Enfin, on partage avec Tzvia, l’héroïne du beau film Mountain de Yaelle Kayam,
les contradictions d’une femme orthodoxe d’aujourd’hui, tiraillée entre les lois familiales religieuses et la « vraie » vie qu’elle observe à l’extérieur.

Famille Szwarzbart
1938 Iscan
Projection

Jacques Schwarz-Bart. La voix des ancêtres

dimanche 26 février 2017, 20h00-21h00

De Frank Cassenti
France, 2016, 52 min

En présence du réalisateur et de Simone Schwarz-Bart

Cycle « Mémoire familiale »

Tracking Edith
Projection

Tracking Edith (Auf Ediths Spuren)

dimanche 26 février 2017, 18h00-19h30

De Peter Stephan Jungk

Produit par Lillian Birnbaum
Autriche, 2016, 91 min, VOSTF 
Inédit en France

En présence du réalisateur et de la productrice

Cycle « Mémoire familiale »

Mountain

De Yaelle Kayam
Projection

Mountain (Ha’har)

dimanche 26 février 2017, 16h00-17h25

De Yaelle Kayam
Israël-Danemark, 2015, 83 min, VOSTF

Film présenté par Robert Sender, journaliste

Cycle « Mémoire familiale »

Les Yatzkan

Aéroport
Projection

Les Yatzkan

dimanche 26 février 2017, 14h00-15h15

D’Anna-Célia Kendall-Yatzkan

Arte, Idéale Audience & Arte France, 2014, 75 min

Lauréat de la Bourse Brouillon d’un rêve et des Etoiles de la SCAM (Société Civile des Auteurs Multimédia) 

En présence de la réalisatrice

Cycle « Mémoire familiale »

Grandmas Project
Knedle
Projection

Grandmas Project

samedi 25 février 2017, 20h00-22h00

Web-série collaborative qui invite des réalisateurs du monde entier à filmer leur grand-mère transmettant une recette de cuisine : une manière de raconter l’histoire familiale.

Cycle « Mémoire familiale »

Baba

De Martine Bouquin
Projection

Baba

samedi 25 février 2017, 18h00-19h10

De Martine Bouquin
Inédit, France, 2016, 70 min

En présence de la réalisatrice

Cycle « Mémoire familiale »

Estherka
De David Quesemand
Projection

Estherka

samedi 25 février 2017, 16h00-17h30

De David Quesemand
France, 2012, 90 min

En présence du réalisateur

Cycle « Mémoire familiale »