Maryan, Personnage (détail), 1962
Huile sur toile.
Collection particulière, courtesy Michel Soskine Inc., Madrid-New York. © DR

Autour de l'exposition Maryan La ménagerie humaine

Peuplée de juges, de gardiens de camps, de clowns, d’inquisiteurs, de bourreaux, d’imbéciles – une humanité avilie ou terrorisée –, l’œuvre de Maryan (Pinchas Burstein, 1927-1977) est puissante, tragique, grinçante, inclassable.

Maryan
Dessin du carnet no 2, 1971
Encre de Chine sur papier
Paris, Centre Pompidou, Musée national d’art moderne/Centre de création industrielle, don de Annette M. Maryan en 2012
© Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais / Philippe Migeat - DR
Conférence

Les carnets de Maryan

mercredi 4 décembre 2013, 19h30-21h00

Par Gérard Wajcman, écrivain, psychanalyste, maître de conférences au département de psychanalyse de l’université Paris VIII, directeur du Centre d’étude d’histoire et de théorie du regard

Maryan lors de son exposition à la galerie de France en 1965 © photo Popovitch
Rencontre

Maryan, Agnon et Kafka Lecture

dimanche 24 novembre 2013, 15h30-19h00

Le Chien Balak, de Samuel Joseph Agnon, lu par Michel Vuillermoz. La Métamorphose, de Franz Kafka, lue par Éric Elmosnino

Maryan Personnage, 1963
Encre sur papier
© Galerie Jacques Benador / Nicolas Crispini, Genève - DR
Conférence

Maryan et la peinture d’histoire

mercredi 13 novembre 2013, 19h30-21h00

Par Philippe Dagen, professeur d’histoire de l’art à l’université Paris I (HICSA)

Maryan, Personnage (détail), 1962
Huile sur toile.
Collection particulière, courtesy Michel Soskine Inc., Madrid-New York. © DR
Exposition

Maryan (1927-1977) La ménagerie humaine

6 novembre 2013 - 9 février 2014

Peuplée de juges, de gardiens de camps, de clowns, d’inquisiteurs, de bourreaux, d’imbéciles – une humanité avilie ou terrorisée –, l’œuvre de Maryan (Pinchas Burstein, 1927-1977) est puissante, tragique, grinçante, inclassable.