Michel Nedjar, Poupées Pourim
 ©Mahj DR
Exposition

Michel Nedjar, Poupées Pourim

Du 9 mars au 13 septembre 2009

« C’étaient les jours où les Juifs avaient trouvé le repos vis-à-vis de leurs ennemis. Ils devaient en faire des jours de festin et de réjouissances »
(Esther 9, 22).

El Lissitzky (Smolensk 1890 - Moscou 1941), illustration pour Shifs karta [Billet de bateau]in Shest povestey o lekgkih kontsakh [Six contes sur des fins faciles] d’Ilya Ehrenbourg, 1922© Israel Museum
Exposition

Futur antérieur L'avant-garde et le livre yiddish 1914-1939

Du 11 février au 17 mai 2009

« Nous étions une bande d’écoliers du heder, déjà détachée de l’étude talmudique depuis toute une génération, mais nourrie au ferment de l’analyse... »

Sara Iris SchillerImage d'une des vidéos de l'installation, 2008
Exposition

Iris Sara Schiller Eaux d'en haut, eaux d'en bas

Du 2 décembre 2008 au 11 janvier 2009

"Eaux d’en haut, eaux d’en bas" est une installation, une sorte de polyptyque qui permet d’associer plusieurs temps-mémoire.
Je l’imagine comme un trajet. Le spectateur est à la rencontre de différentes catégories d'images-mémoire. Son regard se met à osciller et l’amène ainsi à concevoir un récit non linéaire.

Affiche de l'esposition Nathan Lerner L'héritage du Bauhaus à Chicago
Exposition

Nathan Lerner L'héritage du Bauhaus à Chicago

Du 13 novembre 2008 au 11 janvier 2009

Le Musée d’art et d’histoire du Judaïsme a présenté la première rétrospective en France du photographe et designer Nathan Lerner, particulièrement reconnu pour sa participation au New Bauhaus de Chicago.

Affiche de l'exposition À qui appartenaient ces tableaux ?
©MAHJ DR
Exposition

À qui appartenaient ces tableaux ?

Du 25 juin au 26 octobre 2008

Spoliations, restitutions et recherche de provenance : le sort des œuvres d'art revenues d’Allemagne après la guerre

Barry Frydlender
Affiche de l'exposition
©Barry Frydlender
Exposition

Barry Frydlender Israël Présent composé

Du 20 février 2008 au 25 mai 2008

Que dit l’œuvre d’un artiste utilisant la photographie sur un pays où l’image est, plus qu’ailleurs, un enjeu politique ? Barry Frydlender, comme tétanisé par l’usage qui fut fait de ce médium pendant la première Intifada (1987-1993), préféra d’abord y renoncer.

David Ben Gourion lit la déclaration d'indépendance de l'État d’Israël
Tel Aviv, 14 mai 1948 ©DR
Exposition

14 mai 1948 : enquête d'un collectionneur Une exposition conçue par Michael Levin

Du 20 février 2008 au 25 mai 2008

À quatre heures de l’après-midi, une veille de Shabbat, le 5 Iyar 5708, le 14 mai 1948, dans une modeste salle du musée de Tel-Aviv, sous le portrait de Theodor Herzl, David Ben Gourion lut la proclamation d’indépendance de l’État d’Israël, devant les trente-sept membres du Conseil national juif, signataires de la déclaration.

Pages