Autour de l'exposition Arnold Schönberg Peindre l'âme

Schönberg et Zemlinsky
Concert

Arnold Schönberg, Pierrot lunaire

dimanche 15 janvier 2017, 17h30-19h30

Arnold Schönberg, Pierrot Lunaire, op.21

Alexander von Zemlinsky, Trio pour piano, clarinette et violoncelle op. 3

Arnold Schönberg, Blauer Blick, Huile sur carton, 20 × 23 cm, ca. mars 1910
Visite guidée

Visites guidées de l’exposition "Arnold Schönberg. Peindre l'âme"

dimanche 15 janvier 2017, 11h15-12h45 -mercredi 25 janvier 2017, 19h15-20h45

Par Raffaella Russo-Ricci, conférencière du mahJ

Illustration de Peter Schössow
Spectacle

La Princesse Un conte pour enfants d’Arnold Schönberg

dimanche 11 décembre 2016, 11h00-11h30

Raconté par Agnès Delachair, comédienne et mime
Enfants à partir de 3 ans accompagnés d’adultes

Arnold Schönberg, Autoportrait en marchant
Rencontre

Judaïsme, identité et politique chez Schönberg

mercredi 7 décembre 2016, 19h30-21h00

Dialogue entre Esteban Buch, spécialiste des rapports entre musique et politique au XXe siècle, et Danielle Cohen-Levinas, philosophe et musicologue
Rencontre modérée par Karine Le Bail, historienne (CNRS) et productrice de radio (France Musique)

Verklärte Nacht (La Nuit transfigurée)
Concert

Arnold Schönberg, La Nuit transfigurée Johannes Brahms, Sextuor à cordes n° 2

mercredi 30 novembre 2016, 20h00-22h00

Par les musiciens de l’Orchestre de Paris
Caroline Vernay, Gaëlle Bisson, violons
Marie-Christine Witterkoër, Florian Wallez, altos
Marie Leclercq, Emmanuel Gaugué, violoncelles

Arnold Schönberg © DR Vassily Kandinsky © Centre Arnold Schönberg, Vienne
Lecture

Schönberg-Kandinsky, correspondances

lundi 14 novembre 2016, 19h30-21h30

Rencontre-lecture
Par Marcella Lista, historienne de l’art
Lectures par Laurent Natrella, de la Comédie-Française

Schönberg au piano
Concert

Schönberg, Webern, Beethoven Récital pour piano

dimanche 9 octobre 2016, 17h00-19h00

Par Florent Boffard
Arnold Schönberg a composé cinq recueils de pièces pour piano qui correspondent aux phases essentielles de son évolution, de l’écriture tonale à l’atonalité, puis à la série dodécaphonique, tout en conservant une unité stylistique qui a marqué la majeure partie des compositeurs du XXe siècle.

Pages