Menu principal

Menu secondaire

Contenu

Musée d'art et d'histoire du Judaïsme

Retour Table ronde
Autour de l'exposition Juifs d'Algérie

----------------------

Agenda Carte Amis du Mahj tarif Programme Télécharger le programme du Mahj
de septembre 2012 à janvier 2013


----------------------
----------------------

Alger-Oran-Paris, Les années music-hall Réalisation Michèle Mira Pons

Alger-Oran-Paris,
Les années music-hall

Réalisation Michèle Mira Pons ©DR

Dimanche 13 janvier 2013
Spectacles et divertissements
dans l'Algérie d’avant



14 h 30
Projection :
Alger-Oran-Paris : les années music-hall

Réalisation Michèle Mira Pons sur une idée de Valérie Cohen (2005, 52 minutes)

Mêlant rumba, cha-cha-cha, tango ou variété française des années 1950 sur un fond d’héritage arabo-andalou, le film évoque le music-hall d’Algérie et ses artistes, comme Lili Labassi, Salim Halali, Blond-Blond, Line Monty, Lili Boniche ou encore Youssef Hagège, Maurice El Medioni...

en savoir plus




Reinette l'Oranaise

Reinette l'Oranaise
©DR

16 h
Table ronde
Du café à la scène : la rue, le sport, la musique en partages


Avec la participation de :
flecheAlexandre Arcady, cinéaste
flecheRaphaël Draï, professeur émérite de sciences politiques et de droit
flecheMichèle Mira Pons, réalisatrice
flecheJean-Pierre Stora, avocat, musicien et photographe
flecheJacques Tarnero, ex-chercheur au CNRS et à la CSI, documentariste

Table ronde animée par Jean-Luc Allouche, ex-correspondant de Libération à Jérusalem, auteur des Jours redoutables (Denoël, 2010), traducteur de l’hébreu

En Algérie, les espaces de la rue, du cinéma, des concerts et du sport ont longtemps été ceux de la diversité et de la culture populaire. Si les populations de l’Algérie des années 1930 à 1950 se sont peu mélangées dans la vie privée, elles n’en ont pas moins partagé métiers et divertissements.
À Oran, à Alger ou à Constantine, des musiciens vedettes (de Cheikh Raymond, Reinette l’Oranaise, à Lili Boniche), le cinéma (qu’il soit américain, égyptien, italien ou français) et les champions de boxe (Alphonse Halimi, Robert Cohen) ou de natation (Alfred Nakache) ont fait les plus beaux jours de publics enthousiastes et fiers de leurs origines.


----------------------
 
 

© Musée d'art et d'histoire du Judaïsme