Menu principal

Menu secondaire

Contenu

Musée d'art et d'histoire du Judaïsme

Retour Rencontres

----------------------

Agenda Carte Amis du Mahjtarif Programme Télécharger le programme du Mahj
de février à juin 2013


----------------------

----------------------

Un juif en cavale

Laurent Sagalovitsch
©DR

Jeudi 28 mars 2013 à 19 h 30
Laurent Sagalovitsch

Conversation avec Pierre-Louis Basse, journaliste à l’occasion de la parution de Un juif en cavale (Actes Sud, 2013).

Après Loin de quoi (2005) et La Métaphysique du hors-jeu (2011), Laurent Sagalovitsch clôt la trilogie des aventures de Simon, son improbable double, avec Un juif en cavale.


Où l’on retrouve le « juif impossible » trimballant son atavique mélancolie, son single malt et ses anxiolytiques sur les plages alanguies de Tel Aviv, apprivoisant l’improbable dolce vita israélienne à Jaffa, confrontant ses contradictions à celles de la Terre promise et prenant en main la destinée... d’une petite équipe de football locale. Et renoue, contre toute attente, le dialogue, non seulement avec son prochain mais aussi avec l’Autre Empoté dont l’assourdissant silence pendant la Shoah n’a pourtant jamais cessé de le hanter...
« Ce juif errant des temps modernes, qui a couru pendant trois livres derrière il ne savait trop quoi, un havre, une oasis, un paradis de livres pour enfant, a fait cette découverte inopinée qu’il était enfin arrivé quelque part, et que ce quelque part était chez lui. Empoté comme il l’est lui aussi, il ne trouvera peut-être pas le moyen de vivre longtemps sur cette Terre promise. Mais, au moins, il n’aura pas raté sa sortie d’Egypte, ni son échappée, à laquelle ses admirateurs se résoudront difficilement, hors de l’univers irrésistible de Laurent Sagalovitsch. »
Émilie Grangeray, Le Monde


Né en 1967, Laurent Sagalovitsch publie son œuvre romanesque chez Actes Sud depuis 1996. Il vit à Vancouver.
Yann Moix a écrit dans le Figaro littéraire à l’occasion de son précédent roman : « Laurent Sagalovitsch est l’inventeur du burlesque talmudique, de la trashitude mosaïque, de la punkitude hassidique. »



----------------------
 
 

© Musée d'art et d'histoire du Judaïsme