Menu principal

Menu secondaire

Contenu

Musée d'art et d'histoire du Judaïsme

Retour Conférences et rencontres Rencontre

----------------------

Carte Amis du MahjtarifProgrammeTélécharger le programme du Mahj
de septembre à décembre 2010

----------------------

----------------------

Carlo Ginzburg ©DR

Lundi 18 octobre 2010 à 19 h 30
Carlo Ginzburg

À l’occasion de la parution de son ouvrage Le Fil et les traces : vrai faux, fictif (éditions Verdier, 2010), et de la réédition de Mythes emblèmes traces. Morphologie et histoire (collection « Verdier poche », 2010)

Conversation avec Martin Rueff, traducteur et directeur de la collection « Terra d’altri » aux éditions Verdier

Mythes emblèmes traces avait été publié en 1979. Trente ans après, Le fil et les traces renoue avec les motifs, les exigences et les problèmes du livre dont il reprend partiellement le titre. Ce volume propose des textes décisifs pour la pensée de l’histoire mais aussi, de manière plus générale, pour une réflexion fondamentale sur les sciences humaines et ses rapports avec la littérature, plus présente que jamais dans les enquêtes de l’historien.
Chaque chapitre mène l’enquête sur les manières dont, au cours de plus de deux mille ans, le vrai, le faux et le factice se sont entremêlés. Ce n’est pas seulement la connaissance historique qui repose sur leur rapport mouvant. C’est notre manière d’être au monde.


Carlo Ginzburg est né à Turin (Italie) en 1939. Professeur d’histoire moderne, après avoir enseigné à l’université de Bologne, il est depuis 1988 en poste à l’université de Californie à Los Angeles (UCLA).
Il est considéré comme un représentant important de la méthode « microhistorique ». Il a publié de très nombreux articles dans diverses revues (Past and Present, Annales, Quaderni Storici, etc.).
C’est un spécialiste des procès de l’Inquisition. Il est membre de l’Accademia delle Arti del Disegno, Firenze, et membre honoraire de l’American Academy of Arts and Sciences.
Il a reçu le Prix Aby Warburg en 1992. Ses ouvrages ont été traduits en treize langues.

----------------------
 
 

© Musée d'art et d'histoire du Judaïsme