Menu principal

Menu secondaire

Contenu

Musée d'art et d'histoire du Judaïsme

  • Événements passés
  • Salle de l'auditorium
  • Retour Lecture
    Cycle de lectures Voyages vers l’Orient

    En relation avec l'exposition Les Juifs dans l'orientalisme ----------------------

    Carte Amis du Mahjtarif Programme Télécharger le cycle de lectures
    Voyages vers l'Orient


    ----------------------

     

    ----------------------


    Louis-Do de Lencquesaing
    © photo Hervé Leteneur

    Mercredi 9 mai 2012 à 20 h
    L'élan vers la Terre promise
    Choix de textes de Joseph Kessel

    Lus par Louis-Do de Lencquesaing


    Jamais la conscience juive n’a perdu le souvenir de la Terre promise.
    Dans les ghettos d’Europe orientale où vont les hassidim aux longues barbes, comme dans ceux de Tunis ou de Tanger où les juifs basanés portent le fez, depuis des siècles on répète : « L’an prochain à Jérusalem »...


    La Palestine ? Quand Joseph Kessel embarque pour Haïfa en mai 1926, elle n’est encore pour lui qu’un pays à découvrir, comme les autres. « Le sionisme, je n’en savais rien », avoue-t-il à Paul Guimard en 1956. Il admet que, découvrant Haïfa, il fut immédiatement sensible non seulement aux croyances religieuses qui emplissaient le cœur des hommes, mais aussi au parfum des orangers en fleurs, au point de croire qu'il connaissait cette terre depuis toujours. Il se rendra en Israël en 1948, où il retournera en 1961 puis en 1970.

    Reportages, Romans de Joseph Kessel sont publiés chez Gallimard dans la collection « Quarto ».


    Louis-Do de Lencquesaing est acteur et réalisateur. Sa carrière comme comédien au cinéma est fulgurante : citons, pour ces trois dernières années : Le Père de mes enfants de Mia Hansen-Løve, Le Mariage à trois de Jacques Doillon, Polisse de Maïwenn, My Little Princess d’Eva Ionesco, Jeanne captive de Philippe Ramos, L’Apollonide de Bertrand Bonello, Un heureux événement de Rémi Bezançon, L’Art d’aimer d’Emmanuel Mouret.
    Son premier long métrage, Au Galop, vient d’être sélectionné pour la Semaine de la critique à Cannes..



    ----------------------
     
     

    © Musée d'art et d'histoire du Judaïsme