Menu principal

Menu secondaire

Contenu

Musée d'art et d'histoire du Judaïsme

Retour Conférences
Auditorium

Agenda Carte Amis du Mahjtarif Programme Télécharger le programme du Mahj
de septembre 2014 à janvier 2015




 

Cycle de conférences « Juifs en terres arabes »

Cycle coordonné par Georges Bensoussan, historien, responsable éditorial au Mémorial de la Shoah, auteur notamment de Juifs en pays arabes. Le grand déracinement, 1850-1975 (Tallandier, 2012)

De l’Afrique du Nord au Moyen-Orient, l’histoire des juifs en terres arabes a longtemps fait l’objet de lectures idéalisées et superficielles, aujourd’hui recouvertes par l’ombre du conflit israélo-arabe. Le plus souvent antérieures à la conquête arabo-musulmane au VIIe siècle, ces communautés se sont dissoutes, en une génération à peine, dans l’après-guerre  (1945-1970). Le statut de dhimmi faisait du juif moins un protégé qu’un inférieur et un soumis, sans pour autant occulter la richesse culturelle (philosophique et religieuse, notamment) de ce monde disparu. Un monde confronté au choc Islam-Chrétienté, puis à la colonisation européenne perçue à la fois comme une intrusion étrangère et la possibilité d’une libération.
Le conflit israélo-arabe et le projet sioniste sont-ils les seuls responsables de ce déracinement, comme l’assure l’opinion courante ?
En réalité, en particulier par le biais de l’école, la modernité culturelle, appuyée sur un développement économique et social, avait ébranlé dès le XIXe siècle la sujétion traditionnelle des sociétés juives. De surcroît, à partir des années 1930, le développement du foyer juif en Palestine et l’essor d’un nationalisme arabe de plus en plus ethnicisé, et souvent favorable à l’Axe, contribuent à défaire les derniers liens d’une longue cohabitation. Ce processus s’accélère après 1945 et aboutit à un départ qui vire parfois à l’exode (comme en Libye ou en Irak) – ponctué de violences, voire de pogroms – à l’exil et à la spoliation. Près d’un million de juifs des pays arabes ont ainsi quitté leur terre ancestrale. Pour les trois quarts, ils ont gagné Israël. Aujourd’hui, ce judaïsme bimillénaire tente d’écrire une histoire affranchie des mythologies.

 

Mardi 23 septembre 2014 à 19 h 30
Juifs en terres arabes : une difficile entrée dans l’histoire
Par Georges Bensoussan
en savoir plus

 

Jeudi 13 novembre 2014 à 19 h 30
Y-a-t-il eu des marranes en terre musulmane ?
Le cas des conversions forcées des juifs à l’islam au Maghreb

Par Paul Fenton, université de Paris IV Sorbonne, spécialiste de la pensée juive médiévale et de la littérature judéo-arabe
en savoir plus

 

Mardi 9 décembre 2014 à 19 h 30
Juifs du Maghreb au défi de la colonisation française (1830-1930)
Par Colette Zytnicki, université Toulouse II-le Mirail
en savoir plus

 

Mardi 20 janvier 2015 à 19 h 30
Écoles, sionisme et acculturation.
Les sociétés juives face à la modernité

Par Ariel Danan, médiathèque Alliance Baron Edmond de Rothschild
en savoir plus

 

Mardi 3 février 2015 à 19 h 30
Ambiguïtés et ambivalences du statut de dhimmi
Par Nathan Weinstock, Institut d’études du judaïsme (Institut Martin Buber), université libre de Bruxelles
en savoir plus

 

Mardi 10 mars 2015 à 19 h 30
Fidélités et intégration des juifs du Maghreb en France
Par Chantal Bordes-Benayoun, CNRS, LISST-Centre d’anthropologie sociale, université Toulouse-Jean Jaurès
en savoir plus

 

Mardi 14 avril 2015 à 19 h 30
L’intégration des juifs de l’Orient arabe en Israël
Par Avi Picard, université Bar-Ilan, département des Études de la terre d’Israël et d’archéologie
en savoir plus

 

Conférences-visites d'expositions temporaires

 

Mercredi 1er octobre 2014 à 18 h 30
Loin du front : des artistes dans la guerre (1914-1918)
Exposition temporaire Abel Pann. Œuvres de guerre
Par Anne Hélène Hoog, conservatrice au Mahj, commissaire de l’exposition

en savoir plus

 

Mercredi 10 décembre 2014 à 19 h
Autour de l’installation de Nira Pereg
« Abraham Abraham Sarah Sarah »

Par Ami Barak, commissaire d’exposition et critique d’art
en savoir plus

 

Portrait de ville « Odessa »

En écho au programme artistique et culturel, conçu à Marseille autour de l’exposition « Les chemins d’Odessa », prévue au MuCEM en 2014 et reportée en raison de l’actualité ukrainienne récente, le Mahj présente un cycle consacré à Odessa, organisé en trois volets.
en savoir plus

Mardi 18 novembre 2014 à 19 h 30
Odessa, ville juive ?
Par Francis Conte, université Paris-Sorbonne, chaire de civilisation russe et soviétique, commissaire de l’exposition « Les chemins d’Odessa »
en savoir plus

 


Programmation auditorium : Corinne Bacharach avec Sophie Andrieu

Tous les événements présentés à l'auditorium du Mahj peuvent être visionnés à la médiathèque du musée sur demande au 01 53 01 86 36 ou au 01 53 01 86 41.
 

 
 

© Musée d'art et d'histoire du Judaïsme