Menu principal

Menu secondaire

Contenu

Musée d'art et d'histoire du Judaïsme

Retour Conférences et rencontres
Cycle de conférences
« Communautés juives de France »

----------------------

Carte Amis du MahjtarifProgrammeTélécharger le programme du Mahj
de septembre à décembre 2010

----------------------

----------------------

Portes intérieures de l’arche sainte de Carpentras
©Simone Mrejen-O’Hana

Mercredi 6 octobre 2010 à 19 h 30
Les Juifs du Comtat Venaissin
D’Alphandéry à Roquemartine
Au fil des jours au XVIIIe siècle à Carpentras

Par Simone Mrejen-O’Hana, docteur en science des religions et des systèmes de pensée, membre associé du Laboratoire d’études sur les monothéismes, Nouvelle Gallia Judaica, CNRS.
Elle est l’auteur de nombreuses publications dont : Le Registre d’Élie Crémieux de Carpentras : Ephémérides de la communauté juive de Carpentras (1736-1769). Edition scientifique annotée par Simone Mrejen-O’Hana [héb.], Jérusalem, Institut Bialik, Université hébraïque de Jérusalem, Institut Ben Zvi, 2009, 610 p.

Leur présence presque ininterrompue dans la France méridionale confère aux « Juifs du Pape » un destin hors du commun et des caractéristiques propres.
Regroupés en 1694 dans l’enclave pontificale, les « quatre saintes communautés », Carpentras, L’Isle-sur-Sorgue, Cavaillon et Avignon, vivent sous l’œil « protecteur » et omniprésent du Saint-Siège.
À la lumière des acquis de la recherche historique, nous restituerons, dans un premier temps, l’histoire des « Juifs du Pape » sur la longue durée historique, et ce de manière globale.
Nous nous attacherons ensuite à Carpentras, qui abritait près d’un millier d’âmes au XVIIIe siècle et dont la physionomie a été restituée à partir des archives hébraïques.
Nous suivrons également l’itinéraire de quelques familles sur plusieurs générations, tels les Roquemartine, qui ont pénétré de plain-pied dans la modernité.

----------------------
 
 

© Musée d'art et d'histoire du Judaïsme