Menu principal

Menu secondaire

Contenu

Musée d'art et d'histoire du Judaïsme

Retour Conférences et rencontres
Conférence
Autour de l'exposition Walter Benjamin Archives

----------------------

Carte Amis du Mahjtarif Programme Télécharger le programme du Mahj
de septembre 2011 à janvier 2012


----------------------

----------------------

Passages de Dani Karavan
à Port-Bou © DR

Dimanche 8 janvier 2012 à 16 h
Dani Karavan

Conférence autour de Passages, sculpture monumentale réalisée à Port-Bou par l’artiste Dani Karavan entre 1990 et 1994 en hommage à Walter Benjamin

Précédé de la projection d'un extrait du film La forme et le lieu, Dani Karavan, réalisé par Philippe Collin (1991).



« On m’a demandé un monument à Port-Bou en hommage à Walter Benjamin, je préfère dire un hommage. J’ai cherché le meilleur endroit, j’étais vraiment hésitant. Et puis, j’ai pensé qu’il devait être près du cimetière. Walter Benjamin n’était certes pas venu à Port-Bou pour cela, pour y être enterré. Mais le fait est qu’il y fut enterré, sans l’avoir voulu. J’ai regardé autour de moi, j’ai vu ce tourbillon au pied de la falaise, j’ai pensé : c’est vraiment l’histoire de cet homme. Ce tourbillon a été le premier point de mon projet... »
Dani Karavan

Dani Karavan © DR




Dani Karavan, est un artiste plasticien et sculpteur israélien, né à Tel-Aviv en 1930.  Mondialement reconnu, ses réalisations monumentales se veulent plus une invitation au voyage qu'une réalisation que l'on observe : « chacune de mes œuvres dit-il est d'abord liée intrinsèquement à un lieu spécifique. Je commence à travailler avec chacun des éléments que l'on retrouve dans le rituel peul : la nature, cette relation du chef de troupeau - ou de l'artiste - avec l'univers, l'arbre, et enfin, l'étranger (...) Dans mon travail, l'étranger, c'est le public, que je ne connais pas, et chacune de mes œuvres existe pour l'accueillir. Il se crée quelque chose, une espèce de rituel inconscient pour chacun, et mon travail a pour fonction de le faire advenir, et d'amener le public à ce parcours rituel, à en accomplir les gestes ; s'il ne le fait pas, j'ai échoué, mon œuvre ne s'est pas accomplie... »

flecheVoir le site de Dani Karavan


----------------------
 
 

© Musée d'art et d'histoire du Judaïsme