Menu principal

Menu secondaire

Contenu

Musée d'art et d'histoire du Judaïsme

Retour Concerts
Auditorium

----------------------

La Sacem est partenaire de la saison musicale du Mahj

----------------------

Carte Amis du MahjtarifProgrammeTélécharger le programme du Mahj
d'avril à août 2010

----------------------
----------------------

Divna Hend Zouari Noémie Wespheld

Divna ©DR
Hend Zouari ©DR
Noémie Wespheld ©DR

Festival des Musiques sacrées de Paris

Lundi 12 avril 2010 à 20 h
Divna et l’ensemble Melodi
Chants byzantins, grecs, slaves

Programme
fleche Divna
(chant) et l’ensemble Melodi : chants byzantins, grecs, slaves

fleche Hend ZOUARI
(chant, quanoun) : chants sacrés musulmans

fleche Noémie WAYSFELD
(chant) et le groupe Blik : chants sacrés juifs

Le Festival des musiques sacrées de Paris a pour objectif de réunir le public autour des musiques sacrées des trois religions monothéistes.

Pour sa troisième édition (du 8 au 15 avril 2010), le Musée d’art et d’histoire du Judaïsme devient, avec le Théâtre des Champs-Élysées, l’amphithéâtre Richelieu de la Sorbonne, l’Unesco et la Mairie du XIIIe arrondissement, l’un des lieux de concert de cette manifestation, en accueillant la chanteuse serbe Divna et l’ensemble Melodi.

Née à Belgrade en 1970, Divna Ljubojevic s’est exercée à l’art du chant religieux orthodoxe sous l’égide de moniales. Un apprentissage rigoureux. Elle a ensuite poursuivi des études musicales pour approfondir ses connaissances.
Dès l’âge de dix-huit ans, elle dirige plusieurs chœurs. Aujourd’hui, elle consacre l’essentiel de son activité artistique au chœur Melodi, fondé en 1991. Cet ensemble à géométrie variable interprète des œuvres de musique sacrée byzantine, monodies anciennes ou contemporaines, des « chants angéliques adressés à Dieu ».

Née à Sfax en Tunisie, Hend Zouari est l’une des seules femmes au monde à jouer du quanoun, instrument à cordes de la famille cithares. Après s’être produite régulièrement sur les scènes du Maghreb avec divers ensembles de musique classique, elle reçoit une bourse en  2004 et s’inscrit en DEA de musicologie à Paris (Sorbonne). Elle multiplie les concerts (IMA, Maison des Cultures du Monde, Unesco, Cabaret Sauvage, Satellit Café…), les tournées (Espagne, Belgique, Italie, Maroc, Liban…) et les rencontres (Souad Massi, Ahmad et Javid Yahyazadeh, Nassima, Gabriel Yared, Karima Skali, Enfance Rouge…).

Noëmi Waysfeld est née à Paris en 1984. Initiée très tôt au chant, au violoncelle et au théâtre, elle crée en 2006 le groupe de musique traditionnelle Blik, dans lequel elle interprète le répertoire folklorique russe et yiddish. Le groupe se produit très régulièrement à Paris et en province (Languedoc-Roussillon, Bretagne, différents festivals de musique du monde). Depuis 2008, Noëmi Waysfeld travaille à la maison de la culture yiddish où elle enseigne le théâtre et fait de la mise en scène.


En savoir plus sur le Festival des Musiques sacrées de Paris

Tarifs
Plein tarif : 20 € /Adhérents carte Aleph : 10 €

Réservation indispensable
par mél
ou par téléphone au 01 53 01 86 48
du lundi au vendredi
de 14 h à 17 h 30


----------------------

 
 

© Musée d'art et d'histoire du Judaïsme