Menu principal

Menu secondaire

Contenu

Musée d'art et d'histoire du Judaïsme

Retour Expositions depuis 19982008

----------------------
2008
 
À qui appartenaient ces tableaux ?

Du 25 juin au 26 octobre 2008

À qui appartenaient ces tableaux ?

Affiche de l'exposition À qui appartenaient ces tableaux ?
©MAHJ DR

Spoliations, restitutions et recherche de provenance : le sort des œuvres d'art revenues d’Allemagne après la guerre

Le Musée d’art et d’histoire du Judaïsme a accueilli une exposition conçue à l’initiative de la Direction des musées de France, dans le sillage du Rapport général de la Mission d’étude sur la spoliation des Juifs de France, dite «Mission Mattéoli». Cette présentation a rassemblé 53 œuvres (Pieter Claesz, Petrus Christus, Pieter de Hooch, Vouet, Courbet, Delacroix, Ingres, Monet, Manet, Cézanne, Degas, Matisse, Ernst...) en grande majorité issues des œuvres d’art dites «MNR» (d’après l’abréviation des inventaires intitulés «Musées nationaux récupération»), œuvres rendues à la France par l’Allemagne après la Seconde Guerre mondiale et confiées, au début des années 1950, à la garde des Musées de France, faute d’avoir retrouvé leurs légitimes propriétaires .

Mais ce qui a été proposé ici n’était pas seulement d’admirer des chefs-d’oeuvre. Il s’agissait surtout de lire l’histoire et de découvrir le parcours incroyable de ces tableaux qui font partie d’un gigantesque mouvement d’oeuvres d’art occasionné par la guerre et favorisé par la discrimination raciale. L’art a été ici abordé comme un pan de la dévastation de l’Europe par les nazis. Cette exposition voulait contribuer à éclairer l’histoire de la spoliation. Elle a mis en évidence le processus des spoliations nazies durant la Seconde Guerre mondiale, leur condamnation par les Alliés dès 1943, les opérations de restitution massives engagées à l’issue du conflit, et les nouvelles mesures individuelles de restitution rendues possibles ces dix dernières années.

De façon troublante, l’histoire de ces peintures porte la trace de la déréliction et du malheur où furent jetés, parce qu’ils étaient juifs, des dizaines de milliers de citoyens français et d’étrangers accueillis par la France.

Cette exposition a été organisée par le ministère des Affaires étrangères et européennes, le ministère de la Culture et de la Communication, la Direction des musées de France et la Réunion des musées nationaux, en collaboration avec le Musée d’Israël, à Jérusalem.

----------------------
----------------------
 
 

© Musée d'art et d'histoire du Judaïsme